Accueil Divertissements Coup d’envoi de la 34ème édition du Festival International de Théâtre Universitaire...

Coup d’envoi de la 34ème édition du Festival International de Théâtre Universitaire de Casablanca… Parier sur recréer le théâtre

285
0

Samedi soir dernier, le rideau s’est levé pour la 34e édition du Festival International du Théâtre Universitaire de Casablanca, organisé sous le slogan « Faire revivre le théâtre ».
Cette édition, organisée par la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Benmic, Université Hassan II de Casablanca, jusqu’au 28 juillet, voit une participation internationale distinguée de plusieurs pays de tous les continents.
La cérémonie d’ouverture a été marquée par la mise à l’honneur de visages théâtraux au parcours artistique unique dans le quatrième monde de l’art. Et cela est lié à Mustafa Khalili, Zainab Al-Najem, Nujoom Al-Zohra et Abdel-Ilah Ajel.
La cérémonie s’est également distinguée par la présentation des organisateurs des studios et du jury, outre la présentation de la pièce « Another Sky » du groupe Akon, mise en scène par l’artiste marocain Mohamed Al-Hur, qui traite de la relation théâtrale en crise.

Président de l’Université Hassan II Al-Hussein Azdok : « Le festival est une opportunité de renforcer la formation des étudiants et de les motiver à approfondir leurs connaissances dans le domaine du théâtre.

Dans ce contexte, le président de l’Université Hassan II, Al-Hussein Azdok, a souligné que le festival, qui n’a pas manqué son rendez-vous, a su résister à toutes les conditions et contraintes imposées par le Corona.
Techniquement, il considérait cet événement comme une opportunité de renforcer la formation des étudiants et de les motiver à approfondir leurs connaissances dans le domaine du théâtre.
D’un point de vue scientifique, le festival, a-t-il dit, constitue une occasion pour les chercheurs d’échanger et de présenter des points de vue sur le théâtre et ses problèmes.
Selon le président de l’université, le festival continue de consacrer les valeurs de reconnaissance en honorant des visages théâtraux nationaux et internationaux, en plus d’élargir la portée de son ouverture sur le monde grâce à l’interaction avec un grand nombre de représentants de la quatrième l’art au niveau mondial.

Lire aussi:  Lecture critique du film Imkosa de Latifa Ahrar

***

Abdelkader Kenkai, président du festival : « Le festival poursuit ses pas afin de contribuer au développement local et étendre le rayonnement du Maroc.

Pour sa part, le président du festival, Abdelkader Kenkai, a souligné que le festival poursuit ses démarches afin de contribuer au développement local et étendre le rayonnement du Maroc.
Il a ajouté que l’affaire est liée à un autre cycle qui est intervenu après que le monde a repris ses activités, notant que le slogan de cette manifestation s’inscrit dans la discussion liée à l’avenir des arts après une pause pendant une période de temps.
quarantaine.
Dans les détails, il a indiqué que cette version reflète le dynamisme et l’engagement de l’Université marocaine au profit de la formation et de l’encadrement des jeunes, notant que l’objectif de cette manifestation culturelle est de faire des universités un espace d’ouverture et d’échange, en plus de rehaussant le rayonnement du Maroc, de la ville de Casablanca et de l’Université marocaine.
Au sujet de cette version de « faire revivre le théâtre », Kenkai, qui est également le doyen de la Faculté des lettres et sciences humaines de Benmik, a indiqué qu’il s’agit de s’imposer, compte tenu des difficultés et des défis posés par le virus Corona. pandémie sur toutes les activités humaines, y compris l’art en général. en général et du théâtre en particulier, notant que le but est d’ouvrir une discussion sur l’avenir de l’art et du théâtre.

***

Le festival est un pilier de la redynamisation de la diplomatie culturelle universitaire parallèle :

Selon les organisateurs, le festival mise sur la discussion et l’échange, à travers notamment le segment « Midnight Café », qui constituera un espace de discussion entre le public du théâtre universitaire autour des performances présentées lors de cette session.
Lors de la session 2022, un total de 7 ateliers seront organisés, avec le grand défi de présenter, après trois jours de formation, une représentation théâtrale le dernier jour du festival.
Cette édition présente une participation internationale d’Asie (Corée du Sud, Bangladesh et Indonésie), d’Europe (Allemagne, Italie et Espagne), d’Afrique (Cameroun et Sénégal), du monde arabe (Tunisie, Égypte et Oman), d’Amérique du Sud (Uruguay et Mexique) , en plus des USA et du Maroc.
Cet événement vise à acquérir des compétences personnelles et professionnelles qui ouvriront des opportunités pour s’engager et s’intégrer dans les composantes de la société et participer à tous les projets et activités de développement du pays, dans un esprit de responsabilité, de discipline et de motivation.
Le Festival International de Théâtre Universitaire de Casablanca, chaque année, est l’aboutissement du travail inlassable tout au long de l’année des étudiants et créateurs du monde entier.
La programmation du festival comprend une variété d’activités, dont des représentations théâtrales, des ateliers de formation, un symposium scientifique et des distinctions dans divers espaces de Casablanca, au profit de nombreux étudiants du Maroc et de l’étranger.
Le Festival International de Théâtre Universitaire de Casablanca est également un pilier de redynamisation de la diplomatie culturelle universitaire parallèle visant à faire découvrir le Maroc et ses différents aspects de sa croissance et de son progrès dans tous les domaines.

Lire aussi:  The Power of the Dog, Ted Lasso et Succession remportent les Critics Choice Awards 2022.

Mots clés

Re-création du théâtre, Al-Bayda, université, session, international, quatrième, pari, festival, lancement, sur la maison, pour le théâtre, à partir de trente

Marrakech, 2022-07-25 09:45:07 (Maroc-Actu) –

Article précédentBashir : Le secteur automobile contribue à la diffusion de la marque « Made in Morocco » dans plus de 60 destinations
Article suivantNissan balaie les marchés du Japon et de plusieurs pays avec le nouveau X-Trail