Accueil Economie Création de plus de 61 000 entreprises d’ici fin août 2022

Création de plus de 61 000 entreprises d’ici fin août 2022

191
0

L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale a révélé que le nombre d’entreprises créées au Maroc a atteint 61 080 unités au cours des huit premiers mois de 2022.

Le tableau de bord général du bureau indique que ces contrats sont répartis entre les personnes morales avec 42 505 unités et les personnes physiques (18 575).

Par secteur, le commerce a représenté 36,29% du total des entreprises modernisées, suivi du bâtiment, des travaux publics et des activités immobilières (17,87%), des services divers (17,53%), des transports (9,03%), des industries (6,93%), de l’hôtellerie et la restauration (6,44%), le secteur des technologies de l’information et de la communication (2,57%), l’agriculture et la pêche (2,23%) et les activités financières (1,10%).

Lire aussi:  Le Forum des investisseurs souverains africains s'achève à Rabat

Quant à la répartition régionale, elle a montré, pour sa part, la prédominance de la région Casablanca-Settat avec 17.389 entreprises, devant la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (8.572), Rabat-Salé-Kenitra (8.165) et Marrakech- Safi (6.058), Fès-Meknès (4.728), Souss-Massa (4.041), Sharq (3.378), Laayoune-Sakia El Hamra (2.841), Beni Mellal-Khenifra (2.156), Draa-Tafilalet (1.619), Dakhla- Oued Eddahab (1.452), Guelmim – Oued Noun (681).

En ce qui concerne la forme juridique, 62,8% des contrats actualisés sont des sociétés à responsabilité limitée avec un seul associé, 36,8% sont des sociétés à responsabilité limitée et 0,2% sont des sociétés anonymes.

Lire aussi:  Abdul Rahim Al-Hafidi, président du Partenariat mondial pour l'électricité durable pour la deuxième fois consécutive

Marrakech, 2022-10-18 18:44:03 (Maroc-Actu) –

Article précédentOmar Hilal souligne aux Nations Unies le grand soutien international à l’initiative d’autonomie et de marocanisation du Sahara
Article suivantDe nouveaux rapports de Visa soulignent l’importance de sécuriser les transactions sur Internet