Accueil Divertissements Deux films marocains dans la compétition de courts métrages de la neuvième...

Deux films marocains dans la compétition de courts métrages de la neuvième session du Festival d’Alexandrie

521
0

La neuvième session du Festival du court métrage d’Alexandrie se tiendra du 16 au 21 février, avec la participation de 75 films de 45 pays, dont le Maroc.
Le Maroc sera représenté dans les projections de ce festival dans le cadre de la Compétition du Film Arabe, qui comprend huit films, le film « Sharaa » (19 minutes), réalisé par Al-Hussein Hanin, qui est projeté pour la première fois au Moyen-Orient et Afrique du Nord.
L’histoire du film tourne autour d’Aso, un homme d’une quarantaine d’années, qui aime sa femme et sa fille, mais doit faire face au dilemme de choisir entre sa femme et des jugements sévères.
Vingt œuvres arabes et africaines seront en compétition dans le palmarès du concours international de fiction, qui sera présenté pour la première fois lors de la neuvième session du festival, dont « Ava » (États-Unis), du réalisateur d’origine marocaine Ayoub El- Gamil.
Le film tourne autour d’Ava, qui, peu de temps après avoir perdu son partenaire de vie, reçoit un diagnostic de maladie d’Alzheimer à un stade précoce. Alors qu’elle continue à naviguer seule dans la vie et réalise ce que son état implique, Ava décide de prendre le contrôle du reste de sa vie.
Et dans la liste des films d’animation en compétition (13 œuvres), participe le film marocain « Imagination of Butterflies », réalisé par Sofia El-Khayari, et c’est une coproduction (Maroc, France, Qatar).
L’idée du film (neuf minutes) se déroule dans une forêt mystérieuse, et une femme triste se perd lentement dans ses rêveries en regardant des papillons (symbole de mémoire et d’espoir dans le film), donc les souvenirs de son amour perdu lui revient. Un mélange de tristesse, de nostalgie, de désir et d’espoir la submerge, alors elle vit des moments de tension alors qu’elle oscille entre observer des papillons et vouloir s’en approcher.
Le jury de la Compétition internationale du film narratif, documentaire et d’animation comprend, outre la réalisatrice et productrice marocaine, Malika Maelainin, la réalisatrice égyptienne Sandra Nashat, le critique italien Massimo Lecce, le coordinateur décors et directeur du marketing du film en Afrique du Sud et Canada, Falma Fav, et la spécialiste du montage, l’actrice égyptienne Doaa Erekat.
Et la direction du Festival du court métrage d’Alexandrie, organisé en coopération avec la Fondation « Drosos » et la Fondation Communication pour le développement (ACT), a annoncé la création d’un atelier gratuit de réalisation de courts métrages pour les enfants de 10 à 15 ans. âge, des deux sexes. L’atelier vise à apprendre aux enfants à faire des films et à écrire une histoire. court et transformé en film.
Le Festival du court métrage d’Alexandrie est une fête cinématographique fondée et organisée par l’association « Circle of Art ». Selon les organisateurs, il vise à diffuser la culture du court métrage et l’échange culturel entre les pays participants.

Lire aussi:  La pièce marocaine "Hadayek al-Asrar" a remporté le Grand Prix des 23èmes Journées du Théâtre de Carthage

Marrakech, 2023-02-15 18:30:45 (Maroc-Actu) –

Article précédentLa pièce « The Wind Cluster » en deux nouvelles représentations à Al-Bayda et Rabat
Article suivantLe Maroc renforce son classement international dans le domaine des données ouvertes