Accueil Economie EasyJet compte augmenter ses capacités au Maroc

EasyJet compte augmenter ses capacités au Maroc

657
0

Mercredi, deux contrats de partenariat ont été signés à Marrakech relatifs à la programmation « hivernale » de la compagnie aérienne « EasyJet », entre l’Office national marocain du tourisme et « EasyJet ».
Ces deux contrats, qui ont été signés par le directeur général de l’Office national marocain du tourisme, Adel El Fakir, et le PDG, président-directeur général d’EasyJet, Johan Lundgren, et le PDG d’EasyJet Holidays, la branche en charge de l’organisation des circuits du groupe, Gary Wilson, dans le cadre de la stratégie de croissance de la compagnie au Maroc, attend la signature, dans les prochaines semaines, d’un partenariat pluriannuel plus large qui marquera une augmentation significative de sa capacité et l’ouverture de nouvelles compagnies aériennes à de nombreux destinations marocaines.
Ces futurs développements étaient à l’ordre du jour d’une réunion de travail entre la délégation représentant EasyJet et une délégation marocaine conduite par Fatima Zahra Amour, ministre du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Economie sociale et solidaire.
Dans une déclaration à la presse, en marge de la réunion, Amour a confirmé que cette rencontre était l’occasion pour les responsables de la compagnie aérienne britannique EasyJet de partager l’ambition du Maroc de doubler le nombre d’arrivées touristiques d’ici 2030, et comment la compagnie peut contribuer à cette ambition.
Le ministre a indiqué l’implication du gouvernement pour incarner des partenariats stratégiques « gagnant-gagnant » avec des partenaires internationaux, notant que le tourisme est « un secteur essentiel pour l’économie du Royaume, et que notre gouvernement s’engage à soutenir les partenariats qui s’inscrivent dans l’accélération de la cadence du secteur ». développement. »
Pour sa part, El Fakir a déclaré : « L’objectif de ce futur partenariat est de renforcer la présence d’EasyJet à Agadir et Marrakech, mais c’est aussi une opportunité de développer un partenariat stratégique commun qui permettra à easyJet d’opérer sur d’autres destinations marocaines, et de relier du Royaume aux 34 marchés européens. où se trouve actuellement l’entreprise.
Al-Faqir a expliqué que cela s’inscrit dans le cadre de la stratégie de l’Office national marocain du tourisme d’établir des partenariats avec les grandes compagnies aériennes et les grands voyagistes, afin d’accompagner le développement du tourisme au Maroc, et aussi d’assurer le développement de toutes les destinations touristiques, notant que l’ambition à terme est d’assurer l’internationalisation de toutes les destinations marocaines.
Pour sa part, le PDG d’EasyJet, Johan Lundgren, a indiqué que cette rencontre est l’occasion d’explorer de nouvelles opportunités de croissance pour EasyJet au Maroc, rappelant que la compagnie a transporté plus de 18 millions de passagers depuis le lancement de ses vols vers le Maroc en 2006. .
« Nous discutons avec les autorités marocaines de la manière dont nous pouvons renforcer et développer notre présence au Maroc, non seulement en tant que compagnie aérienne, mais aussi en tant que voyagiste qui peut remplir une partie des sièges de ses avions en direction du Maroc avec ses clients à travers les offres faites », a-t-il ajouté.
De son côté, le PDG d’EasyJet Holidays, Gary Wilson, a confirmé que les deux contrats de partenariat contribueront « à l’avancement de notre croissance régulière au Maroc. Nous sommes une nouvelle entreprise, mais nous avons de très grandes ambitions, et nous entendons être parmi les plus grandes entreprises d’Europe, et transporter le plus grand nombre de touristes à Marrakech, et au Maroc dans les années à venir.
Il a noté, dans ce sens, que le Maroc représente « une destination merveilleuse et très appréciée de nos clients », soulignant que « la coopération entre nous, le gouvernement marocain et l’Office National Marocain du Tourisme est très utile pour le développement de notre activité au Maroc ». Dans les années à venir. »
Des responsables de British Airways, qui est la cinquième compagnie aérienne en Europe avec plus de 100 millions de passagers en 2019, sont en visite à Marrakech, du 4 au 7 octobre, afin d’étudier la possibilité d’augmenter leurs opérations et leurs investissements au Maroc.
A noter qu’EasyJet, avec son transport annuel d’environ un million de passagers à destination et en provenance du Maroc, est la cinquième compagnie en termes de capacité en direction du Royaume au niveau international.
Et après avoir sécurisé des vols vers les villes de Marrakech, Agadir, Tanger et Essaouira, avant la pandémie, la compagnie a repris, à l’heure actuelle, ses opérations vers Marrakech et Agadir, et aspire à revenir au niveau qu’elle avait avant la pandémie. crise sanitaire, non seulement en tant que compagnie aérienne, mais aussi en tant que voyagiste, ce qui permettrait au groupe de pourvoir une grande partie de ses sièges aériens vers le Maroc auprès de sa clientèle privée à travers des spectacles.
Cette ambition a été saluée par Abdellatif Al-Kabbaj, président d’honneur de la Confédération nationale du tourisme, Lahcen Zelmat, président de la Fédération nationale de l’hôtellerie, et Mohamed Al-Samali, président de la Fédération nationale des agences de voyages, qui ont également participé à cette Rencontre.

Lire aussi:  Le déficit budgétaire du Maroc est de 2,1 milliards de dirhams

Marrakech, 2022-10-06 18:42:19 (Maroc-Actu) –

Article précédentLes téléviseurs LG proposent Disney+ dans plus de 40 pays dont le Maroc
Article suivantUn accord militaire marocain fait saliver les entreprises internationales