Accueil L'International Équateur : l’Assemblée équatorienne va débattre de l’amnistie pour près de 270...

Équateur : l’Assemblée équatorienne va débattre de l’amnistie pour près de 270 personnes jugées pour « charges politiques ».

649
0

Marrakech, 14 févr. (Maroc-Actu) –

La Commission des garanties constitutionnelles de l’Assemblée de l’Équateur a approuvé un rapport visant à amnistier un groupe de 273 personnes poursuivies pour « antécédents politiques », dont beaucoup dans le cadre des manifestations d’octobre 2019.

La Commission a rédigé un rapport prônant l’amnistie pour ces personnes, même si pour quatre d’entre elles, elle a demandé un délai supplémentaire pour les étudier de manière plus approfondie, selon le site web équatorien Primicias.

Le chef de l’organisme, Fernando Cabascango, a déclaré lors d’une conférence de presse qu’environ 80 % des cas analysés correspondent à des défenseurs des droits de l’homme, dont plusieurs dirigeants de communes et de villages.

Lire aussi:  L'Ukraine demande à ses partenaires une zone d'exclusion aérienne ou "le sang des Ukrainiens sera sur leurs mains".

« C’est très préoccupant, car la constitution est garante des droits, mais nous n’avons pas créé les mécanismes pour garantir ces droits », a déclaré Cabascango à la presse.

La constitution équatorienne donne à l’Assemblée le pouvoir d’accorder des amnisties pour les « crimes politiques », une demande qui peut être traitée à n’importe quel stade de la procédure pénale, sans qu’il soit nécessaire de prononcer une sentence définitive.

Parmi les bénéficiaires possibles de cette décision figurent, entre autres, le président de la Confédération des nationalités indigènes de l’Équateur (CONAIE), Leónidas Iza, et l’ancien président de cette même organisation, Jaime Vargas.

Lire aussi:  Zelenski et Johnson réaffirment leur engagement à renforcer la coalition anti-guerre en Ukraine

Maintenant, la présidente de l’Assemblée, Guadalupe Lori, dispose d’un délai maximum de dix jours pour convoquer la session plénière de l’Assemblée afin d’analyser ce rapport, qui comprend 273 demandes et n’individualise pas chacun des cas.

Article précédentLe Nubia Red Magic 7 sera dévoilé le 17 février avec une puce de jeu développée en interne.
Article suivantLes prix des voitures augmentent de 3,3 % sur un an en janvier et restent au niveau de 2017