Accueil Economie La Conférence arabe sur la sécurité alimentaire recommande la création d’une bourse...

La Conférence arabe sur la sécurité alimentaire recommande la création d’une bourse agricole arabe

493
0

La Conférence arabe sur la sécurité alimentaire, à l’issue de ses travaux mardi à Marrakech, a recommandé la création d’une bourse agricole arabe pour développer les échanges commerciaux de produits agricoles entre les différents pays arabes. A travers les recommandations qui ont couronné les travaux de la conférence organisée sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, les participants ont appelé au développement des chaînes d’approvisionnement, de transport, de logistique, de tri, d’emballage et de stockage dans chaque pays arabe, et à prêter attention à la question des spécifications et des normes au bénéfice de l’approvisionnement en production agricole des pays du monde. Ils ont souligné la nécessité de renforcer le rôle des gouvernements arabes dans le soutien aux initiatives de sécurité alimentaire, à travers une volonté politique claire, et la transformation des pays et de leurs diverses instances, du statut d’opérateur principal à celui d’organisateur, de soutien et d’intermédiaire du secteur privé, appelant à bénéficier des initiatives et des études des organismes affiliés à la Ligue des États arabes et des organismes spécialisés dans le domaine de l’agriculture. Et des initiatives visant à augmenter la superficie agricole au niveau du monde arabe. Les recommandations ont également souligné le caractère urgent de faciliter l’attribution des terres, d’autant plus que l’exploitation des terres de tous les pays arabes ne dépasse pas 10 pour cent, ainsi que de construire l’intégration nécessaire entre les pays arabes en fonction des spécificités de chaque pays, notamment liés aux spécificités des sols, des saisons et des ressources en eau. La conférence a également recommandé d’œuvrer à « supprimer tous les obstacles non tarifaires au développement des échanges commerciaux, notamment dans le secteur agricole et aux spécifications unificatrices », en mettant l’accent sur la recherche scientifique et l’innovation, en soutenant les entrepreneurs dans le domaine agricole et en créant des coopératives pour rassembler. entrepreneurs et petites et moyennes entreprises, ainsi que l’excellence agricole dans le domaine des industries alimentaires pour maximiser la valeur ajoutée. Les recommandations comprenaient également un appel à faciliter le financement pour obtenir des technologies intelligentes dans les domaines de l’agriculture et de la fabrication alimentaire, en plus de créer un marché du travail organisé et de lier les programmes d’éducation du monde arabe aux besoins du marché. La conférence a également appelé les entreprises agricoles et celles travaillant dans le domaine des industries alimentaires à participer à la plateforme « Marché alimentaire arabe », pour bénéficier de larges partenariats avec toutes les entreprises arabes concernées, ainsi que de l’expérience du Bureau arabe pour l’agriculture. Entrepreneurs au Liban. L’appel à soumettre ces recommandations au Sommet arabe, qui se tiendra au premier trimestre de l’année prochaine au Royaume de Bahreïn, constitue l’une des recommandations les plus importantes issues de la Conférence arabe sur la sécurité alimentaire et le rôle des industries alimentaires dans y parvenir. Il est à noter que cette conférence, organisée sur deux jours, a constitué une opportunité pour les participants d’échanger sur la question de la sécurité alimentaire dans le monde arabe, et une occasion importante d’échanger des visions et des expériences sur les défis et les enjeux futurs auxquels il est confronté à la lumière des répercussions des crises sanitaires et climatiques et de diverses variables internationales. Au cours des ateliers de la conférence, les participants ont passé en revue la grande importance de la question de l’adoption de techniques d’agriculture durable et d’agriculture intelligente rendues possibles par la technologie agricole et la quatrième révolution industrielle afin de relever efficacement divers défis, dont les plus importants sont les ressources limitées et l’avancement de la production et son efficacité.

Lire aussi:  Le Maroc se classe au troisième rang des entreprises avec un chiffre d'affaires supérieur à 1 milliard de dollars en Afrique

Marrakech, 2023-10-04 18:17:01 (Maroc-Actu) –

Article précédentLancement de l’initiative « Future Skills for All » en coopération avec « Coursera » dans neuf pays arabes
Article suivantLe Théâtre du Midi et des Arts de Fkih Ben Saleh accueille des artistes d’Italie et d’Espagne pour organiser des ateliers de formation au profit de la jeunesse théâtrale.