Accueil L'International La police canadienne commence à expulser les manifestants contre les restrictions du...

La police canadienne commence à expulser les manifestants contre les restrictions du COVID sur le pont Ambassador

595
0

Marrakech, 12 févr. (Maroc-Actu) –

La police canadienne est finalement intervenue samedi pour déloger les manifestants qui protestaient contre les restrictions imposées par le coronavirus, après que le délai pour dégager le pont Ambassador à Windsor (Ontario), qui relie le pays à la ville de Détroit aux États-Unis, ait été dépassé.

« Nous exhortons tous les manifestants à agir légalement et pacifiquement », a déclaré la police de Windsor dans un message posté sur Twitter coïncidant avec le début de l’opération policière, vers 8h30 samedi (14h30, heure péninsulaire espagnole).

Lire aussi:  Ukraine - Zelenski exige des "garanties de sécurité" pour l'Ukraine de la part de la Russie et de la communauté internationale

Les forces de sécurité ont demandé à la population de quitter la zone. Certains manifestants sont partis, mais d’autres restent sur le pont, criant « Liberté ! », « Honte ! » ou « Vous êtes du mauvais côté ! ».

Le pont, qui concentre une grande partie des flux commerciaux entre les États-Unis et le Canada, est bloqué depuis lundi. Les manifestants protestent contre les mesures mises en place en raison de la crise du coronavirus, notamment celles relatives à la vaccination obligatoire.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a déclaré vendredi l’état d’urgence en raison des manifestations.

Lire aussi:  Les forces russes tirent des obus sur un réacteur nucléaire expérimental à Kharkov
Article précédentTrois morts dans une attaque armée en Colombie
Article suivantDes dizaines de personnes manifestent à Beyrouth contre le premier ministre libanais et son projet de budget.