Accueil Economie Lancement des travaux de la nouvelle feuille de route du secteur du...

Lancement des travaux de la nouvelle feuille de route du secteur du tourisme

236
0

La ministre du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Economie sociale et solidaire, Fatima Zahra Amour, a lancé, mardi à Rabat, les travaux de la nouvelle feuille de route du secteur touristique, avec l’implication de tous les principaux acteurs et professionnels du secteur.
Une déclaration au Ministère (Secteur du Tourisme) précise que « dans le cadre de l’esprit de coopération qui caractérise les relations entre le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Economie Sociale et Solidaire, ainsi que les établissements sous sa tutelle avec les professionnels du tourisme secteur, Amour a tenu une réunion avec la Confédération nationale du tourisme, accompagné de plusieurs représentants des associations et fédérations membres. Dans celle-ci, aujourd’hui, mardi à Rabat, en présence du directeur général de l’Office national marocain du tourisme, M. Adel El Fakir, et du directeur général de la Société marocaine d’ingénierie touristique, M. Imad Bergad. Le communiqué ajoute que « l’objectif de cette réunion était de lancer les travaux de la nouvelle feuille de route du secteur du tourisme, avec l’implication de tous les principaux acteurs et professionnels du secteur ».
Lors de l’ouverture des travaux de cette session, Mme Amour s’est arrêtée sur la situation et les attentes positives du secteur touristique, ainsi que sur les réalisations réalisées au cours de la saison estivale, qui confirment la reprise continue réalisée par le secteur à l’horizon du retour aux niveaux enregistrés au cours de l’année 2019.
Le ministre a également souligné l’importance de consolider et de renforcer cette dynamique afin d’accélérer le rythme de la reprise du secteur à ses performances enregistrées au cours de l’année 2019, notant à cet égard qu’un plan fort a déjà été élaboré pour augmenter la capacité du transport aérien en à court terme vers le Royaume, afin de Promouvoir la destination auprès des voyagistes et de valoriser son image positive auprès des touristes étrangers. Pour sa part, le président de la Confédération nationale du tourisme au Maroc, M. Hamid Bentaher, ainsi que tous les professionnels, ont exprimé ses félicitations et sa joie face à la reprise qu’a connue le secteur, qui s’est clairement reflétée dans toutes ses composantes. Ils ont également exprimé leur satisfaction des résultats enregistrés au cours de cet été.
Hamid bin Taher a appelé tous les partenaires du secteur du tourisme, des secteurs public et privé, à redoubler d’efforts pour que cette reprise profite à toutes les régions du Royaume de manière équitable, notant que « le moment est venu d’investir dans tous les énormes potentiels dont jouit le tourisme dans le Royaume, pour stimuler une croissance inclusive et durable.
Le communiqué a souligné que dans ce contexte caractérisé par une forte reprise et aussi par de nombreux défis imposés par la conjoncture internationale, le secteur du tourisme, qui est un secteur important qui contribue principalement à l’économie du Royaume à hauteur de 7% du produit intérieur brut produit et fournit 550 000 emplois et emplois directs, est nécessaire. Il devrait jouer un rôle plus important dans la direction indiquée dans le rapport du Comité spécial pour la préparation du nouveau modèle de développement.
Il a souligné que l’élaboration de la feuille de route stratégique pour le secteur s’inscrit collectivement dans le cadre de la vision de doubler le nombre de touristes visitant le Royaume d’ici 2030 pour atteindre 26 millions de touristes.
La stratégie du secteur reposera sur trois axes principaux, qui se traduisent par le renforcement du transport aérien en augmentant la capacité et le doublement des vols d’une destination à l’autre, l’adéquation de l’offre touristique à la demande nationale et internationale, et enfin la stimulation des investissements publics/privés autour des priorités leviers, dont le divertissement, la revitalisation et le tourisme. écologique.
Cette rencontre a été l’occasion de présenter la première étape du diagnostic, dont les principaux enseignements montrent l’ampleur des mutations importantes en cours dans le domaine de la demande, qui appellent un réel ajustement et développement de l’offre touristique. La réunion a également été l’occasion de passer en revue les propositions à court et moyen terme soumises par la Confédération nationale du tourisme afin de relancer le secteur touristique. Dans ce contexte, le ministre a souligné l’importance d’avoir une feuille de route stratégique coordonnée en adéquation avec les priorités des professionnels ainsi que les priorités qui

Lire aussi:  La Société Nationale des Autoroutes du Maroc remporte deux prix pour la meilleure présentation

Il a été élaboré par le ministère, notant l’urgence de changer le modèle de gouvernance adopté au sein du secteur, en introduisant et en intégrant le partenariat fort entre les secteurs public et privé et en construisant des points de rencontre aux niveaux spatial et territorial. Le communiqué conclut qu’au cours des prochaines semaines, plusieurs ateliers seront organisés, répartis par thèmes, avec la participation de représentants de professionnels du secteur privé, afin d’améliorer et de développer des objectifs ainsi que des programmes opérationnels pour tous les domaines du secteur du tourisme, afin de cibler les zones et les projets prioritaires.

Lire aussi:  Le groupe Öland remporte deux titres au concours "Saveur de l'année"

Marrakech, 2022-08-31 19:36:08 (Maroc-Actu) –

Article précédentLydec : 1,91 milliard de dirhams de chiffre d’affaires au cours du deuxième trimestre 2022
Article suivantLe chiffre d’affaires consolidé de « Marsa Maroc » a augmenté de 14%