Accueil Economie Le centre de recherche Al-Tijari abaisse l’objectif de prix de Maroc Telecom...

Le centre de recherche Al-Tijari abaisse l’objectif de prix de Maroc Telecom à 134 dirhams

217
0

Le Centre d’études commerciales a abaissé l’objectif de cours de Maroc Telecom de 150 dirhams à 134 dirhams, tout en maintenant sa recommandation d’achat de l’obligation.
Dans une note d’analyse dédiée à Maroc Telecom, le centre précise : « Nous réduisons notre objectif de prix de 150 dirhams à 134 dirhams. Sur la base d’un cours de bourse de 121 dirhams (au 24 août 2022), nous estimons que la récente révision de l’obligation reste disproportionnée par rapport à la qualité de ses fondamentaux.
Les analystes du centre ont expliqué que la publication des résultats semestriels du groupe en 2022 intervient dans un contexte défavorable à la croissance des revenus, notant que ce premier semestre a également été marqué par la provision de l’auteur historique d’une amende de 2,45 milliards de dirhams.
Selon les analystes, les pressions juridiques et concurrentielles au Maroc pèsent de plus en plus sur la croissance des revenus de la téléphonie mobile de Maroc Telecom. Ceci résulte d’une marge de manœuvre limitée au niveau des offres et des promos par rapport aux concurrents, d’un cadrage plus strict des offres pour les transactions entre entreprises et du maintien d’une asymétrie tarifaire au détriment de l’acteur historique.
D’autre part, le centre a souligné que les revenus de la téléphonie fixe au Maroc et à l’international ont montré une bonne résilience grâce à la poursuite de l’expansion de la base clients « ADSL et fibre optique » et à la croissance continue des données mobiles en Afrique, notant que le La croissance des revenus de la téléphonie mobile des agences africaines a malgré tout ralenti en raison de la tendance à la baisse de l’impact profond des prix des appels, qui devrait se poursuivre en 2023.
En outre, le centre a estimé que les pressions inflationnistes au Maroc pèseraient sur la croissance des revenus de la téléphonie mobile au cours du deuxième trimestre 2022. « Cette opinion est étayée par la relation historique entre le niveau général des prix et les dépenses de communication, en particulier pour les utilisateurs de téléphones mobiles prépayés. . Ils représentent environ 90 % de la clientèle de téléphonie mobile au Maroc.
En revanche, le centre a indiqué, dans un contexte défavorable à la génération monétaire, l’ajustement à la baisse du taux de distribution, notant qu’il est passé d’un niveau historique d’environ 100% à une moyenne de 70% au cours de la période 2019-2021. Selon son scénario, l’objectif de rendement du groupe se situerait désormais entre 70 et 80% en 2022-2023.
Les analystes ont également souligné que le rendement du rendement accordé devient relativement plus attractif, compte tenu de la récente révision de l’obligation. Il est lié, selon les analystes, à un rendement moyen des bénéfices de 4,5% au cours de la période 2022-2023, contre 3,5% pour le marché boursier.

Lire aussi:  Le Centre Régional d'Investissement Marrakech-Safi à la rencontre des entrepreneurs marocains du monde entier

Mots clés

134 à l’objectif de prix commercial Le centre de recherche des télécoms du Maroc baisse

Marrakech, 2022-08-28 19:33:46 (Maroc-Actu) –

Article précédentQassem Istanbouli rouvre le plus ancien cinéma de l’histoire du Liban et lance le Festival de théâtre de Tripoli
Article suivantAdel Al-Arabi et Bilal Falah discutent de la fabrication du terrorisme dans « Rebel »