Accueil Divertissements Le Festival international du film de Marrakech dévoile la sélection officielle des...

Le Festival international du film de Marrakech dévoile la sélection officielle des films

301
0

Du 11 au 19 novembre, le Festival international du film de Marrakech présentera un large éventail de films représentant des expériences cinématographiques du monde entier. 76 films de 33 pays seront projetés dans les différentes sections du festival : compétition officielle, séances festives, séances spéciales, onzième continent, cinéma panorama cinéma marocain, cinéma émergent, spectacles place Jemaa El Fna et films présentés dans le cadre du honneurs.
Conformément à la direction choisie par le clown, la compétition officielle présentera un ensemble de longs métrages, premier ou second, pour leurs réalisateurs, visant à révéler et promouvoir les nouveaux talents du cinéma mondial. Parmi les 14 films sélectionnés pour participer à la compétition cette année, on compte dix longs métrages, les premiers pour leurs réalisatrices, et six films réalisés par des réalisatrices.
Des films de 14 pays différents, dont deux films d’Amérique latine (Brésil et Mexique), trois films d’Europe (France, Portugal et Suisse), quatre films du Moyen-Orient et d’Afrique (MENA) ou de réalisateurs de cette région (Maroc, Suède / Somalie, Syrie, Tunisie), ainsi que des films d’Australie, du Canada, d’Iran, d’Indonésie et de Turquie.
Les films nominés pour l’Étoile d’Or du festival permettent d’explorer différents genres cinématographiques, du film fantastique au film policier (film noir), en passant par le film historique, le drame social, le thriller ou le mélodrame, ainsi que de traiter de sujets reflétant la les préoccupations de la jeune génération à travers le monde ; Comme la question de la construction identitaire et la recherche de modèles imitables, la place des femmes dans les sociétés contemporaines, mais aussi les questions de transition, qu’elles soient liées aux coutumes et traditions, ou à l’héritage politique, ou à la question de l’amour.
A l’occasion de l’ouverture de la 19e édition, le public du festival aura l’occasion de découvrir Pinocchio de Guillermo del Toro, le nouveau chef-d’œuvre du réalisateur oscarisé Guillermo del Toro, co-réalisé par Marc Gustafson. Le film d’animation musical en stop motion recrée les aventures de la célèbre poupée en bois qui rêvait de devenir un jour un vrai petit garçon.
La section Festival Shows présentera en avant-première une série de films de réalisateurs internationaux tels que James Gray (The Time of Armageddon), Neil Jordan (Marlowe), Tarek Saleh (Born from Heaven) et Paul Schrader (The Master Gardener), en en plus des films qui ont façonné l’événement sur la scène cinématographique internationale. , dont la comédie dramatique palestinienne (Mediterranean Fever), le thriller (Syndicate) avec Isabelle Huppert, ainsi que le film anglo-égyptien (The Two Swimmers), qui raconte l’histoire vraie de deux sœurs nageuses qui ont réussi à s’échapper de Syrie en pour participer aux Jeux olympiques de 2016.
La programmation de la section Spectacles spéciaux comprend quinze films contemporains de différents pays, tels que l’Islande, l’Inde et la Corée du Sud. Des films de réalisateurs salués par la critique ou dans les grands festivals internationaux, comme Alice Diop, Joanna Hogg, Marie Kreutzer, Jaafar Panahi, mais aussi Fatih Akin et Philip Focon qui ont tourné leurs films au Maroc.
La section Onzième Continent propose des films audacieux qui abordent avec créativité des thèmes forts. Une programmation qui comprend douze longs métrages, documentaires et films d’archives, ouvrant le dialogue entre le cinéma international contemporain (Paraguay, Brésil, Liban, Espagne, Rwanda…), en plus de deux films classiques considérés comme des films pionniers en arabe et Le cinéma africain, qui sera présenté en deux versions restaurées.
La section Panorama du cinéma marocain présentera une sélection de cinq longs métrages et documentaires issus des dernières productions cinématographiques nationales. Le cinéma marocain sera fortement présent lors de cette session, avec un total de quinze films qui participeront aux différentes sections du festival.
Afin de sensibiliser le public de demain, la programmation cinéma jeune public sera l’occasion pour les étudiants de découvrir le cinéma à travers neuf séances spéciales dans cette catégorie.
Les performances de la place Jamaâ El Fna permettront au festival de véhiculer l’ambiance du festival au cœur de la ville de Marrakech à travers la programmation de films populaires en présence de personnalités du septième art, comme Anura Jakkashyap, qui présentera son dernier film, What looks like love, en première mondiale de ce film.
Enfin, au Palais des Congrès, au Colisei Cinema et à la place Djemaa El Fna, seront projetés des films de personnalités du cinéma international et marocain pour lesquels le festival sera dédié en l’honneur de cette édition.
Les films complètent cette collection diversifiée, qui comprend un total de soixante-seize films.

Lire aussi:  La finale d'Ozark a maintenant une date de première sur Netflix... et une bande-annonce.

Films officiels en compétition :

The Living Soul, réalisé par : Cristel Alves Mira (Portugal).
Ashkal, réalisé par : Youssef Chebbi (Tunisie).
Astrakhan, réalisé par : David Dubesseville (France)
Biographie, réalisé par : Maqbool Mubarak (Indonésie).
Blue Kaftan, réalisé par : Maryam Touzani (Maroc).
Far Song, Réalisé par : Clarissa Campolina (Brésil).
Petroleum, réalisé par : Alina Ludkina (Australie)
Red Shoes, réalisé par : Carlos Kaiser Echelman (Mexique).
Raceboy Sleeps, Réalisé par : Anthony Shim (Canada).
Amina, réalisé par : Ahmed Abdullah (Suède).
Neige et l’ours, réalisé par : Celsin Ergun (Turquie).
Hekaya Min Shomron, réalisé par : Emad Ibrahim Dehkardi (Iran).
Le goût des pommes rouges, réalisé par : Ihab Tarabay (Syrie).
Lightning, réalisé par : Carmen Jacquier (Suisse)

Lire aussi:  The Walking Dead : Le MCA attaquera-t-il le Commonwealth avant la fin ?

Marrakech, 2022-10-17 09:59:47 (Maroc-Actu) –

Article précédentLe phénomène de l’effondrement des colonies d’abeilles est de retour
Article suivantDaman Cash, filiale du groupe Bank of Africa, lance sa carte à puce