Accueil Divertissements Le film marocain « Le Troisième Vide » est en compétition officielle...

Le film marocain « Le Troisième Vide » est en compétition officielle du Festival International du Film du Caire

367
0

Le film marocain « Le Troisième Vide », réalisé par Faouzi Bensaidi, participe à la compétition officielle (longs métrages) de la 45ème session du Festival international du film du Caire, dont les activités se tiendront du 15 au 24 novembre. Le film « Le Troisième Vide » (128 minutes), avec Fahd Benchemsi, Abdelhadi Taleb et Hajar Karika, et produit par Saeed Himmich Belarbi, raconte l’histoire de deux amis Mehdi et Hamid, qui travaillent pour une agence de recouvrement d’argent à Casablanca, et sont envoyés dans des villages reculés du sud du Maroc. La cassette « Le Troisième Vide » est considérée comme la cinquième expérience cinématographique du réalisateur Faouzi Bensaidi dans le domaine du long métrage, après ses films « Vullili » (2017), « Mort à vendre » (2011), « Quel monde merveilleux » (2006), et « Aleph ». Mois »(2003). Bensaidi a également présenté un ensemble de courts métrages dont le plus marquant reste « The Edge » (1997), qui a remporté 23 prix dans divers festivals nationaux et internationaux. Il est suivi en 2000 par son court métrage « Le Mur », primé au Festival de Cannes, puis « Trajets », primé à la Mostra de Venise. Cinématographique. Outre le film marocain, trois films arabes participent à la compétition officielle du festival, dont le jury est présidé par le réalisateur bosniaque Danis Tanovic, à savoir le film libanais « Arza » réalisé par Mira Shuaib, le film « Tu me manques », du réalisateur égypto-suisse Tamer Rajli, et le film émirati-indien « The Yellow Bus », réalisé par Wendy Penraz. Le Maroc participe également aux activités de ce festival dans le cadre de la Compétition Horizons du cinéma arabe, avec le film « Un camion chaud », réalisé par Hisham Al-Asri, parmi 5 films participants, dont le film libanais « Danse au bord du le Volcan » de Cyril Aris, et le film saoudien « To My Son », interprété et réalisé par Dhafer El Abidine. Le film yéménite nominé aux Oscars cette année est « The Weary Ones » d’Amr Gamal. Quant à la compétition des films documentaires, elle comprend principalement deux films arabes en première mondiale, à savoir « Selma » de Hadi Zakak et « Samar… avant le dernier film » de la réalisatrice égyptienne Aya Youssef. La compétition de courts métrages comprend 10 films, dont 7 en première mondiale, dont « Amanat Al-Bahr » de Hend Suhail, « Je te souhaite bonne chance, mon cœur » de Sherine Diab, (Egypte), « A Visit to Al- Hara » de Samer Al-Batikhi de Jordanie et « A Passing Day » de Rasha. Shaheen de Syrie, « Départ » de Jawaher Al-Amiri d’Arabie Saoudite et « Nous avons chanté un poème » d’Annie Skab de Palestine.

Lire aussi:  Ben Stiller, sujet de l'ire de Kyrgios contre le public lors de son match contre Nadal : "Est-ce que je lui dis comment agir ?"

Marrakech, 2023-10-08 18:07:02 (Maroc-Actu) –

Article précédentLa Digital Advertising Expert Initiative propose des cours gratuits en arabe et en français
Article suivantLa fragmentation menace l’économie internationale (bayanealyaoume)