Accueil Economie Le gouvernement marocain s’attend à une baisse du prix des tomates

Le gouvernement marocain s’attend à une baisse du prix des tomates

270
0

Mustafa Baytas, le porte-parole officiel du gouvernement, a révélé les raisons de la hausse du prix de la tomate sur les marchés marocains, notant que « le prix de cette substance vitale reviendra à la baisse dans les deux prochains jours ». « Il n’y a pas de problème au niveau de la production de tomates, car le programme du ministère de l’Agriculture a été respecté », notant que « le produit est disponible et très suffisant, et son prix n’était pas censé augmenter sur le marché ». En réponse aux questions des journalistes, le responsable gouvernemental a justifié le prix élevé des tomates en disant : « Il y a une grande demande pour cette substance au niveau international, car il y a eu une tendance à l’exportation ».

Paytas a déclaré que « le marché intérieur est déraisonnable et faussé en raison de la multiplicité des intermédiaires ». Cependant, il a reconnu que « les prix reviendront, au cours des deux prochains jours, à la baisse ». Mohamed Seddiqi, ministre de l’Agriculture, de la Pêche, du Développement rural, des Eaux et Forêts, avait confirmé que la hausse du prix des tomates ces derniers jours était causée par l’augmentation de la demande mondiale pour celles-ci et la multiplicité des courtiers spéculatifs sur le marché national. Mon ami, dans une interview exclusive, que la région de Chtouka Ait Baha, qui approvisionne le marché national en cette substance durant la saison en cours, a enregistré une production très importante ; Mais la demande au niveau mondial a entraîné l’exportation d’une grande quantité de celui-ci. Le responsable gouvernemental en charge du secteur agricole a souligné, dans une interview au journal en ligne Hespress, que le prix élevé des tomates sur les marchés nationaux est lié aux interventions effectuées par les courtiers.

Lire aussi:  Le groupe STMicroelectronics lance une nouvelle ligne de production sur son site de Bouskoura

A cet égard, il a indiqué que le prix d’un kilogramme de tomates sur le marché de gros d’Inezgane, qui approvisionne le marché national à 90 pour cent, était il y a quelques jours de l’ordre de 5 dirhams et 13 centimes ; Mais à Rabat, par exemple, le prix de l’acompte atteint 12 dirhams. L’augmentation du prix de la tomate intervient quelques semaines après le début du mois de ramadan qui connaît une augmentation de la consommation de cette substance par les familles marocaines. Auparavant, le prix de cette matière ne dépassait pas 5 dirhams le kilogramme au plus tard.

Lire aussi:  La Banque mondiale s'attend à ce que les économies du Moyen-Orient se développent

Vous pourriez également être intéressé par :

Le Maroc réduit ses exportations de tomates pour répondre aux besoins du marché intérieur

Le Maroc est le premier exportateur mondial de tomates vers la Grande-Bretagne

Marrakech, 2022-03-11 01:34:37 (Maroc-Actu) –

Article précédentTwitter ajoutera bientôt un onglet dédié aux podcasts
Article suivantLe chaos commercial fait grimper le prix des œufs sur les marchés marocains