Accueil Economie Le Ministère de l’Agriculture tient une réunion à Agadir pour étudier les...

Le Ministère de l’Agriculture tient une réunion à Agadir pour étudier les moyens de maintenir l’équilibre et la pérennité des filières maraîchères et fruitières

344
0

Samedi dernier à Agadir, une réunion a été consacrée à l’étude des moyens de maintenir l’équilibre et la durabilité des filières maraîchères et fruitières, présidée par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et Forêts, Mohamed Seddiqi.
La convocation de cette rencontre fait suite à une série de réunions tenues liées à la coordination et au suivi de la production et de la commercialisation des légumes et des fruits, notamment de la tomate, dans la région du Souss-Massa, à travers lesquelles les participants ont tenu à s’assurer que la production et la commercialisation processus se déroule dans de bonnes conditions, grâce à l’adoption de plusieurs mesures relatives à la détermination des quantités exportées en fonction de l’offre et de la demande, ainsi que des mesures au niveau ministériel, concernant les futures exonérations de valeur ajoutée.
La réunion vise à présenter des propositions et des recommandations qui aident à développer et à soutenir le secteur des légumes et des fruits, qui est considéré comme un secteur vital qui contribue à répondre à une grande partie des besoins du marché intérieur des légumes et des fruits et fournit un nombre important de postes de travail, en plus d’apporter des devises fortes.
Dans un discours, d’ailleurs, Al-Siddiqi a mentionné les efforts déployés par le ministère de la Volonté pour soutenir la compétitivité du secteur agricole en général et du secteur des légumes et des fruits en particulier, car il est d’une grande importance dans le cadre de la stratégie de production verte comme locomotive importante du développement, notamment en ce qui concerne le soutien à la production dans le cadre du Fonds de développement agricole, et la gestion La rationalisation des ressources en eau par le développement de systèmes d’irrigation localisés, la fourniture de ressources extraordinaires par le dessalement de l’eau de mer , en complément de la gestion déléguée dans le cadre d’un partenariat entre l’Etat et le secteur privé.
Le ministre a ajouté que ces efforts ont permis de contribuer à une augmentation de la production et du volume des exportations de légumes et d’agrumes dans des proportions importantes, soulignant que la conclusion d’un contrat programme entre le gouvernement et les organisations interprofessionnelles a contribué au développement de la production autour des projets d’assemblage et le développement des marchés aux niveaux interne et externe, en plus d’améliorer les conditions du cadre des chaînes de production et d’encourager les investissements dans le cadre du Fonds de développement agricole, avec la valeur cumulée des subventions s’élevant à 3,2 milliards dirhams.
Afin d’accompagner les efforts déployés pour améliorer la production et sa qualité, le ministre de l’agriculture a indiqué que la réalisation du projet de pôle agricole Souss-Massa en tant qu’espace régional comprend des activités de transformation et de commercialisation de la production ainsi que la distribution de matériels agricoles, d’espaces logistiques et de services, en plus d’un centre de projet pour la production de mâles de mouches « cératite » stériles pour lutter contre sa propagation par les acides.
En ce qui concerne les exportations, le responsable gouvernemental a noté les grands efforts déployés pour réhabiliter et moderniser les stations de conditionnement avec l’adoption de systèmes de gestion de la qualité et d’amélioration de la qualité des produits et des conditions de leur transport, en plus de développer des systèmes de commercialisation pour répondre aux exigences des consommateurs. et diversifier les marchés étrangers.
Al-Siddiqi a également mis en lumière les objectifs de la stratégie de génération verte pour le développement du secteur, notamment en ce qui concerne la réalisation de plusieurs projets visant à continuer à gérer les ressources en eau et à rationaliser leur exploitation, en soutenant les investissements dans le domaine de la production agricole. , valorisation et transfert, modernisant les marchés de gros et les marchés traditionnels, tout en soutenant l’accès aux marchés internationaux et en encourageant les jeunes entrepreneurs agricoles. dans le monde villageois. Le ministre a indiqué que la discussion au cours de cette réunion a porté sur les mesures à prendre pour développer et pérenniser la filière fruits et légumes et améliorer les conditions de commercialisation, notamment pour la tomate, en appuyant la restructuration des maisons couvertes, en renouvelant leur contenu, en encourageant la production à l’extérieur le sol, en utilisant des semences et plants résistants aux maladies, et en équipant les domaines d’irrigation locale, une augmentation Travailler à l’évaluation du produit par l’utilisation de petites caisses en plastique et assurer l’amélioration des conditions de commercialisation par la création d’une plateforme de nouvelle génération pour la vente en gros à Ait Melloul et contribuer à la réalisation de programmes de recherche en partenariat avec des professionnels.

Lire aussi:  En données exclusives pour le communiqué d'aujourd'hui, les échanges commerciaux entre le Maroc et l'Aragon espagnol dépassent les 16 milliards de dirhams

Il a également souligné la volonté du Ministère d’élaborer et de mettre en œuvre un programme de valorisation et de commercialisation des produits maraîchers de la région, dans un cadre participatif, devant faire l’objet d’une convention entre les parties concernées, tenant compte du contenu du contrat programme. pour le développement de la série primeur signé entre le Ministère et la Fédération Interprofessionnelle de la Production et de l’Exportation des Fruits et Légumes.

A la fin de son allocution, le ministre a salué les efforts des acteurs du secteur, appelant à la nécessité de redoubler d’efforts dans un cadre participatif pour parvenir à un développement agricole durable, avec la nécessité de renforcer le rôle des institutions professionnelles et de poursuivre coordination entre tous les acteurs dans le cadre des conventions et contrats de programmes conclus. Il a également exprimé sa gratitude à tous les agriculteurs. Et les organisations professionnelles et les différents acteurs ainsi que les collectivités territoriales pour accompagner et soutenir les interventions d’intérêts du Ministère dans le but de développer et pérenniser le secteur.

Lire aussi:  La Société Nationale des Autoroutes du Maroc remporte deux prix pour la meilleure présentation

Dans une déclaration à la MAP, à l’issue de cette rencontre, le responsable de la chambre d’agriculture de la région Souss-Massa, Youssef El Jebha, a indiqué que cette rencontre a été l’occasion d’étudier les solutions possibles pour surmonter les problèmes dont souffre le secteur agricole. , notamment la production de tomates, ajoutant que cette rencontre en est l’aboutissement. Pour les réunions précédentes tenues avant. Pour sa part, le patron de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine de la Production et de l’Exportation des Fruits et Légumes, Al-Hussain Adardour, a indiqué que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement par le Ministère des professionnels du secteur et de sa réponse à certains problèmes soulevées, ainsi que les conditions vécues par les agriculteurs.

Cette rencontre s’est déroulée notamment en présence du chef de la région Souss-Massa, Karim Achenkli, ainsi que des professionnels du secteur, des élus et une délégation de responsables du ministère.

Mots clés

Rencontre, agriculture, préservation, à Agadir.., la complexité, l’équilibre, les voies, sur, l’étude, et la pérennité des filières maraîchères et fruitières, Ministère

Marrakech, 2023-05-29 18:27:42 (Maroc-Actu) –

Article précédentAmour lance le Casablanca Marriott Hotel
Article suivantLe Festival de la fiction télévisuelle de Meknès rend hommage à Rawia et Salah Eddine Benmoussa dans sa 12ème session