Accueil Economie Le Haut-commissariat marocain au plan s’attend à ce que les prix continuent...

Le Haut-commissariat marocain au plan s’attend à ce que les prix continuent d’augmenter

236
0

Le Haut-commissariat au plan a indiqué que les hausses de prix au Maroc resteront supérieures à la moyenne enregistrée au cours de la dernière décennie. La commission, une institution officielle chargée de produire des statistiques au Maroc, a déclaré que les influences extérieures et la sécheresse sont deux facteurs qui augmenteront l’incertitude sur l’inflation au niveau national. Dans une note sur l’évolution de l’inflation au Maroc, les risques inflationnistes resteront incertains à court terme ; Il est probable que les prix élevés des matières premières importées, la crise dans la région de la mer Noire et la hausse importante du prix du baril de pétrole dans les limites de 140 dollars, conduiront à maintenir le taux d’inflation au cours de l’année en cours à des niveaux relativement élevés.

Les données de l’agence indiquent que l’inflation selon l’indice des prix à la consommation a enregistré son plus haut niveau au cours du mois de février, à environ 3,6% en rythme annuel, et cette hausse est principalement due à la hausse des prix des produits alimentaires de 5,5% et produits non alimentaires de 2,5 %. L’évolution de l’indice des prix à la consommation au cours des vingt dernières années montre une tendance relativement modérée puisqu’il était inférieur à 2%, sauf pour les années 2002, 2006 et 2008 à 2,8%, 3,3% et 3,9% respectivement. .

Lire aussi:  Le Maroc reçoit un financement de la Banque mondiale d'un montant de

Si l’on regarde la période entre 2010 et 2021, les indicateurs montrent que les augmentations moyennes annuelles les plus importantes concernent la division des boissons alcoolisées et du tabac, avec un taux annuel de 4% et 3,5% en 2021, en plus des indices des prix de l’éducation, avec un augmentation moyenne de 3,1 pour cent en pour cent et de 1,6 pour cent en 2021. En janvier 2021, les augmentations des produits alimentaires ont commencé d’environ 1,8 pour cent pour les huiles, atteignant 13,7 pour cent en février de l’année en cours, et le prix du pain et des céréales a connu une accélération remarquable. Depuis septembre 2021, il a atteint 5%, atteignant 13,2% en février.

En ce qui concerne les produits non alimentaires, la plus forte augmentation des hydrocarbures a été enregistrée depuis avril 2021, lorsque le prix de l’essence a dépassé le niveau de 11 dirhams le litre, et l’augmentation en février dernier a dépassé 22 % sur une base annuelle. Au niveau mondial, la délégation a déclaré qu’il est probable que les attentes d’évolution des prix au cours de l’année en cours soient exceptionnelles dans les pays développés et émergents en raison des prix élevés du pétrole, où l’inflation sera plus élevée et plus répandue que prévu. Aux États-Unis d’Amérique, l’inflation a atteint 7,9% en février 2022, et 2,9% en France, alors qu’elle a atteint un niveau record en Turquie à 48,7%.

Lire aussi:  Le nombre de touristes arrivant au Maroc est passé à 1,5 million

Le mémorandum précise que les principaux facteurs expliquant l’évolution des prix sont liés à l’amélioration de la situation sanitaire, au retour progressif de l’activité, à la réouverture des frontières, et à la hausse des prix du pétrole, du gaz et des matières premières sur le marché international suite à la géopolitique. attentes, en référence aux répercussions de la guerre russe en Ukraine. Bank Al-Maghrib l’avait annoncé cette semaine. Il a fait part de ses attentes concernant l’inflation pour l’année en cours, affirmant qu’elle atteindra 4,7%, alors qu’il tablait sur un taux de croissance économique de 0,7%, contre 3,2% attendu par le gouvernement dans le cadre. de la loi de finances 2022.

Vous pourriez également être intéressé par :

Casablanca est la ville marocaine la plus chère en prix alimentaires

Le Haut Commissariat au Plan au Maroc surveille l’ampleur de la hausse des prix

Marrakech, 2022-03-24 22:16:00 (Maroc-Actu) –

Article précédent« Apple » et « Meta » ont fourni des données utilisateur à des pirates qui se sont déguisés
Article suivantProtocole d’accord entre Huawei Maroc et l’Université Abdelmalek