Accueil Economie Le Maroc accompagne l’expansion urbaine en adoptant une nouvelle génération qui contribue

Le Maroc accompagne l’expansion urbaine en adoptant une nouvelle génération qui contribue

226
0

La ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Fatima Al-Zahraa Al-Mansoori, a publié une nouvelle circulaire sous le n° 1058 adressée aux directeurs des agences urbaines concernant l’adoption d’un formulaire renouvelé pour l’agent de développement attaché à les plans de planification. Ce modèle vise, selon un communiqué, à établir une nouvelle génération de documents de reconstruction avec une structure renouvelable et des exigences flexibles qui contribuent au développement du développement économique et social dans les zones concernées et stimulent l’investissement.

Ce nouveau modèle de référence pour l’agent de préparation, en ligne avec les orientations du nouveau modèle d’aménagement, vise à améliorer les mécanismes de planification et à améliorer le contenu des documents de construction afin de suivre le rythme du dynamisme urbain et de répondre aux nouveaux défis spatiaux, notamment la pari du développement durable et de la création d’une offre territoriale répondant aux exigences de la croissance économique.

Lire aussi:  "Al-Omran Group" signe un protocole d'accord pour la réalisation d'un pôle universitaire et hospitalier à Sharafat

Pour atteindre ces objectifs, le nouveau modèle d’officier de configuration adopte, selon la même communication, un ensemble de principes, au premier rang desquels le principe d’appariement Règles Fixes avec Règles Alternatives, selon lequel il est possible de permettre une augmentation du net couverte (SHON) dans la limite de 25 %. Ce principe est soumis à un ensemble de règles, telles que la règle de la mixité sociale, la mixité fonctionnelle, l’agrégation et l’inclusion des biens immobiliers, en plus de la règle de l’efficacité énergétique, la règle des opérations intégrées et la règle de la perméabilité des sols. . De plus, le nouveau modèle de contrôle incite à travailler avec le principe de densité et de mixité fonctionnelle et sociale au lieu d’aborder les domaines applicables. Elle propose également le principe d’apporter 10% de la surface foncière des grandes surfaces dans le but de contribuer à la constitution d’un équilibre immobilier dédié à l’achèvement des services publics, en plus de sa stipulation d’activer Les exigences du dernier alinéa de l’article 19 de la loi 12-90 relative à la construction relative à la commodité et aux modifications éventuelles de certaines dispositions dans la conception de l’aménagement.

Lire aussi:  Al-Sukuri surveille les échecs des petites entreprises et la faiblesse du financement en

Par le biais du périodique susmentionné, Al-Mansoori a souligné l’importance d’accélérer le rythme d’achèvement des projets de développement, en particulier ceux liés aux zones métropolitaines, aux grandes villes et aux régions qui subissent une forte pression urbaine, et la nécessité d’activer les exigences du périodique et des travaux avec de nouveaux principes au niveau des conceptions qui sont en cours d’étude et de préparation.

Vous pouvez également être intéressé par

Marrakech, 2022-03-07 07:40:20 (Maroc-Actu) –

Article précédentDes investisseurs marocains se rendent en Israël pour renforcer les partenariats économiques
Article suivantAvertissements d’une forte tempête solaire près de la Terre