Accueil Economie Le Maroc et l’Arabie saoudite envisagent de lancer un fonds de soutien...

Le Maroc et l’Arabie saoudite envisagent de lancer un fonds de soutien à l’investissement et aux exportations

299
0

Khaled Benjelloun, président du Conseil d’affaires maroco-saoudien, a confirmé que le Maroc et l’Arabie saoudite étudient le lancement d’un fonds commun pour soutenir les petites et moyennes entreprises à l’exportation et à l’investissement dans les deux pays, dans le but d’augmenter le volume des échanges intra-marocains. -commerce.
Benjelloun a déclaré dans une déclaration à Iqtisad al-Sharq que les secteurs public et privé des deux pays devraient participer à la création du fonds, notamment les banques marocaines Attijariwafa Bank, la Banque Populaire et le Crédit Agricole du Maroc. , et « Bank of Africa », ainsi que la Banque saoudienne d’investissement et la Société islamique pour le développement du secteur privé du Groupe de la Banque islamique de développement.
Il a ajouté, après la réunion du Business Council en fin de semaine dernière à Casablanca, que le fonds « servira de guichet unifié pour faciliter les procédures de financement et de logistique pour soutenir l’orientation des entreprises vers l’exportation et l’investissement entre les deux pays ».
Et l' »Économie de l’Est » a déclaré que, selon les chiffres du ministère du Commerce et de l’Industrie, les échanges commerciaux entre les deux pays en 2021 ont enregistré environ 17,2 milliards de dirhams (1,7 milliard de dollars), dont 10 milliards de dirhams pour l’importation de pétrole et ses dérivés d’Arabie saoudite, notant que le Maroc vise à doubler le volume de ses exportations vers le Royaume d’Arabie saoudite. L’Arabie saoudite, à 5 milliards de dirhams contre 700 millions de dirhams actuellement, comme l’a précédemment indiqué le ministre de l’Industrie et du Commerce, Riyad Mazour, au journal électronique saoudien.
Benjelloun a souligné que les possibilités d’augmenter les échanges commerciaux entre les deux pays sont « très grandes », appelant à surmonter les obstacles administratifs et logistiques pour amener le commerce intra-communautaire à un niveau supérieur.
A cet égard, il a expliqué que les relations économiques entre les deux pays se caractérisent par « la prédominance des hydrocarbures et des produits agricoles », soulignant que l’objectif est de chercher à les diversifier davantage en dépassant les relations administratives telles que la reconnaissance mutuelle des certificats, et faciliter les opérations d’échange par le lancement d’une ligne maritime directe.
L’année dernière, les deux pays ont organisé un forum économique auquel ont participé le ministre saoudien du commerce, Majid Al-Qasabi, et le président du conseil d’administration de la Fédération des chambres saoudiennes, Ajlan bin Saad Al-Ajlan, qui a déclaré à l’époque que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays était « faible et n’est pas à la hauteur des ambitions ».
Lors de la récente réunion du Conseil commercial maroco-saoudien, plusieurs produits marocains susceptibles d’augmenter le volume de leurs exportations vers l’Arabie saoudite ont été identifiés, notamment les textiles, l’artisanat, les pièces automobiles, les produits alimentaires et les produits technologiques. En ce qui concerne les exportations saoudiennes vers le Royaume du Maroc, des produits chimiques, des huiles et des produits en plastique ont été identifiés.

Lire aussi:  Le Maroc attend l'arrivée du gaz naturel et le ministre de la transition énergétique

Marrakech, 2023-05-08 19:35:52 (Maroc-Actu) –

Article précédentFestival de Cannes..La réalisatrice marocaine Maryam Touzani fait partie du jury officiel de la compétition
Article suivantLa conclusion de la 11e édition du Festival du Prix Mohamed El Jem pour le Théâtre de la Jeunesse