Accueil Divertissements La conclusion de la 11e édition du Festival du Prix Mohamed El...

La conclusion de la 11e édition du Festival du Prix Mohamed El Jem pour le Théâtre de la Jeunesse

268
0

La pièce « Les soldats oubliés » de la troupe de l’Association professionnelle Okaz dans la région de l’Est a remporté le Grand prix du Festival de théâtre de la jeunesse lors de sa deuxième session et la 11e session du Prix Mohamed El Jem de théâtre, organisé par le ministère de Jeunesse, Culture et Communication et l’Association des Amis de Mohamed El Jem pour le Théâtre sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans chaque théâtre. Mohammed V et la salle Bahnini à Rabat, de sorte que le rideau est tombé avant-hier, samedi, sur un événement de cinq jours qui a célébré les talents créatifs des jeunes qui ont manifesté à travers les différentes performances qu’ils ont présentées leur grande passion pour le père de les arts.
Le prix de l’espoir féminin a été remporté par la jeune Zainab Welad Ghalem pour le rôle de la ballerine dans la pièce Guaro de la troupe Candela Tétouan, qui représentait la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima dans les compétitions de ce festival. Dans la pièce « Vous avez entré un partenaire, divisez Maaya Frik », qui a été présentée par la troupe d’art Mona Lisa à Guelmim, qui représentait la région Guelmim-Oued Noun dans cette session.
Le prix du diagnostic féminin a été rendu à l’actrice Maryam Labashiri, pour son rôle d’infirmière colonel dans la pièce « Les soldats oubliés », par la Troupe de créativité artistique professionnelle Okaz à Oujda, qui représentait l’Est, tandis que le prix du diagnostic masculin a été remporté par l’acteur Anas Thabet pour son rôle élégant dans la pièce « Living Jarh » de la troupe. L’art et la mode chez Faqih Bensalah, qui a représenté la région de Beni Mellal Khenifra au Festival de théâtre de la jeunesse dans sa deuxième session.

Al-Hussein Al-Shaabi présente le Male Hope Award à l’acteur montant Rashid Bin Omar de la Mona Lisa Art Troupe à Belmim

Le prix de la scénographie a été remporté par le scénographe Anas Farhani pour la pièce « Al-Qawqa’a » présentée par la troupe du Jerusalem Theatre Club, qui représentait la région de Fès-Meknès, tandis que le prix de la paternité a été remporté par l’écrivaine Souad El-Wafi pour la pièce « Jawaro-Zhagarid » de la Kendala Theatre Company, qui représentait la région Tanger-Tétouan-Al-Hoceima. Le prix de la mise en scène a été partagé à parts égales entre le metteur en scène Abdel Fattah Sarsar pour la pièce « Black Line » de la troupe Khasbah Al-Bayda, qui représentait la région du Grand Casablanca, et le metteur en scène Badr Saud pour la pièce « History Museum » de la troupe Eco Family, qui représentait la région d’El-Ayoun-Sakia El-Hamra.
L’artiste et acteur de théâtre, Muhammad al-Jum, qui a lancé cette initiative il y a 11 ans, est apparu lors de son discours à la fin de ce festival, alors qu’il lisait au public un télégramme adressé à Sa Majesté, et il a été submergé de joie à le succès de cette session, dont il a dit : « C’est le fruit de la convergence ». Les efforts de plusieurs personnalités du domaine de l’art théâtral et de plusieurs partenaires, élogieux et remerciant tous ceux qui ont donné un coup de main de près ou de loin pour ce festival, et n’ont pas manqué d’adresser remerciements et gratitude aux membres du jury de cette session, qui comprenait à la fois l’universitaire Issam Al-Yousifi en tant que président, Fatima Miqdad et Amal Benawis, Abd al-Nabi Dashin et al-Maskini al-Saghir, membres. Se référant au changement de nom du festival du théâtre scolaire au théâtre jeunesse.

L’artiste, Mohamed El Jem, rend hommage au directeur du Théâtre Mohammed V, Mohamed Benhsayen, à l’ouverture de la séance

À cet égard, a-t-il expliqué, « Ce changement est le résultat du développement fréquent réalisé par le festival depuis sa création en tant que festival pour le théâtre scolaire, car l’association a décidé de suivre le rythme de ces talents émergents issus du théâtre scolaire. et ils sont devenus des jeunes pour que le festival porte cette caractéristique, soulignant que la session actuelle du festival portait le slogan « La jeunesse est un pilier du nouveau modèle de développement ». De ce point de vue, indique le président fondateur de l’Association des Amis du Théâtre Mohamed El-Jum, l’association aura à cœur, à travers son prix du théâtre et le Festival du Théâtre de la Jeunesse, de poursuivre ce dynamisme qui fait de l’accompagnement des jeunes talents une pierre angulaire du chemin de création d’une génération passionnée par les arts créatifs et à sa tête le théâtre comme premier art connu de l’humanité, et un art qui peut influencer la société et véhiculer de belles valeurs.
La cérémonie de clôture a vu la distribution des attestations au profit des équipes participant à cette session, réparties dans les douze régions du Royaume. et la troupe « Al-Dakhla pour l’animation culturelle », côté Dakhla-Wadi al-Dahab, avec la pièce « Al-Takharif », écrite et mise en scène par Said Atour ; et la troupe « Mona Lisa Art Club », de la ville de Guelmim, sur la région de Guelmim-Oued Noun, avec la pièce « Tu es entré avec Maaya Shrek, divise avec Maaya Frik », mise en scène par Ayoub Buchan ;
Le même certificat a également été obtenu par la troupe « Nebras Al-Atma Fine Arts » de la ville de Tata, dans la région de Souss-Massa, avec la pièce « La Tribu Intrépide » mise en scène par : Younes Zerrouki ; et la troupe « Association Shoula pour l’éducation et la culture », de la ville de Zagora, dans la région du Drâa-Tafilalet, avec la pièce « Fantasia », écrite et mise en scène par : Said Bachna ; Ainsi que la troupe « Apollo Theatre », sur la région de Marrakech-Safi, avec la pièce « Kar Al-Montif », écrite et mise en scène par : Mohamed El-Akari ; Et la troupe « Art and Fashion Association », de la ville de Faqih Bensalah, sur la région de Beni Mellal Khenifra, avec la pièce « Jarh Hayy ».
Cela s’ajoute à la troupe « Al-Quds Youth Theatre » de la ville de Fès, sur la région Fès-Meknès, avec la pièce « Al-Qawqa’a », qui a été mise en scène et mise en scène par : Muhammad Al-Owaisi ; et la troupe « Professional Okaz », de la ville d’Oujda à l’est, dans la pièce « Les soldats oubliés », mise en scène par : Adel Khraidi ; Le même certificat a été obtenu par la troupe « Khashaba Al-Bayda Association » de la ville de Casablanca sur la région du Grand Casablanca, qui a participé à la pièce « The Black Line », écrite par : Rafik Morshed, et mise en scène par : Abdel Fattah Al -Sarsar.
Un certificat de participation a également été décerné à la troupe « Candela Theatre » de la ville de Tétouan, qui représente la région Tanger-Tétouan-Al-Hoceima, dans la pièce « Jawaro/Zagharid », mise en scène par Abdelkarim Abernous ; La troupe « Masques des deux rives », de la ville de Salé du côté de Rabat-Salé-Kenitra, a également reçu le même certificat dans la pièce « Aassassat Alma », mise en scène par Reda Lozi.

Lire aussi:  "The Sixth Boy" et le film marocain "The Caftan Blue" primés au Festival du film francophone d'Angoulême

Il est à noter que la cérémonie de clôture de cette session comprenait des paragraphes artistiques avec lesquels le public, majoritairement jeune, a interagi avec eux. La performance a été interprétée par l’artiste Abdel Ali Al-Ghawi et le Marrakech Gnawi Art Ensemble, dont certains membres ont participé à des représentations théâtrales participant à des concours, et certains d’entre eux ont remporté des prix tels que le talentueux jeune homme Rashid Ben Omar, pour Le rôle de l’idiot dans la pièce « Tu as entré un partenaire, divise Maaya Freik. »
Le rapport du jury comprenait un ensemble d’observations, notamment que les spectacles participant au concours se caractérisaient dans leur ensemble par une sorte de disparité au niveau de la présentation artistique et du traitement créatif, et une diversité au niveau des thèmes et des méthodes proposés. Le comité a également surveillé le manque de sensibilisation de certains des éléments créatifs des jeunes artistes, dans un groupe d’œuvres soumises.

Une partie du public 1

Malgré cela, le comité a apprécié les efforts déployés par l’association organisatrice de cet événement important, appelant les autorités officielles et autres institutions intéressées par la jeunesse et les questions émergentes à soutenir ce domaine artistique et à créer plus d’opportunités pour les jeunes talents en organisant des stages de formation et en activant l’article 5 du système général du Jam Award.
Selon le même rapport, le jury a proposé un ensemble de « recommandations et lignes directrices pour développer la scène théâtrale pour les jeunes et encourager les jeunes réalisateurs à améliorer leurs performances et à développer leurs compétences ». Ces recommandations incluent :
1- Faire attention à publier des textes lorsqu’ils répondent aux conditions de qualité et aux éléments d’un bon texte théâtral.
2- Créer des subventions pour encourager les jeunes à participer à des compétitions et suivre le rythme des festivals de théâtre locaux et internationaux, ainsi que promouvoir les œuvres couronnées.
3- Vérifier la question de la classification des textes (entre rédiger, préparer ou traduire), et être conscient des exigences de chaque choix. Et la nécessité de se référer aux textes originaux lors de la citation ou de la préparation de l’intégrité morale et scientifique.
4- Création de prix pour la musique et l’habillement afin d’accorder plus d’attention à ces deux domaines.
5- Encourager le public à assister à des représentations théâtrales présentées par des jeunes, en créant un prix symbolique pour le public.
6- Fournir des conseils et un soutien technique aux jeunes créateurs, offrir et programmer des formations spécialisées pour développer leurs compétences dans diverses expressions théâtrales.

Lire aussi:  Bande-annonce de Jurassic World : Dominion avec Laura Dern, Jeff Goldblum et Sam Neil et une planète envahie par les dinosaures.

Fann Al Afani

Marrakech, 2023-05-08 19:59:19 (Maroc-Actu) –

Article précédentLe Maroc et l’Arabie saoudite envisagent de lancer un fonds de soutien à l’investissement et aux exportations
Article suivantProjection du film documentaire « Tinghir – Jerusalem, Echoes of the Navigator » de Kamal Hashkar à Mexico