Accueil Divertissements L’association Fawanees présente sa nouvelle pièce, « Taknza… L’histoire de Touda »,...

L’association Fawanees présente sa nouvelle pièce, « Taknza… L’histoire de Touda », en ouverture de sa saison théâtrale à Rabat.

68
0

Afin d’activer sa programmation culturelle, et dans la lignée de sa philosophie artistique diversifiée ouverte sur le patrimoine Fargoïen du sud-est du Royaume du Maroc et de rechercher les moyens de valoriser son investissement, l’Association des Lanternes de Ouarzazate s’apprête à ouvrir son saison culturelle 2023, au départ de la ville de Rabat, capitale du Royaume, et capitale culturelle arabe et africaine.
La troupe compte présenter son nouveau spectacle théâtral : « Tanza… L’histoire de Touda ». Soutenu par le Théâtre Mohammed V, dramaturgie et mis en scène par l’artiste et metteur en scène de théâtre Amin Nsour, et écrit et préparé par Ismail Al-Warabi, Tariq Al-Ribh et Amin Nsour.
La pièce « Tanza… L’histoire de Towda » est une œuvre artistique dans laquelle une équipe artistique et technique d’artistes expérimentés et bien connus au niveau national et dans le monde arabe à Djeddah se sont réunis pour leur présentation artistique, le sérieux de leur travail, et leur insistance à proposer des visions artistiques créatives. La conception de l’éclairage a été signée par l’artiste Abdel-Razzaq Ait Bah.
Ainsi, la préparation au travail a été un véritable laboratoire et des ateliers ouverts à la création qui se sont étalés sur environ deux ans et demi de rencontres et de résidences artistiques fermées, entre Rabat et Ouarzazate, voyageant de théâtre en théâtre, faisant entrer le personnel technique et technique dans contact direct et connaissance des données historiques et géographiques qui approfondiraient la préoccupation artistique de la représentation théâtrale qui Inspiré par le patrimoine du sud-est, Ouarzazate spécifiquement et la personnalisation.
L’artiste, Amin Nsour, le directeur de l’œuvre théâtrale, a choisi de gérer le processus de sélection des acteurs et interprètes, en associant les éléments de la troupe Fawanees, à des noms artistiques professionnels issus de diplômés de l’Institut supérieur d’art théâtral et d’animation culturelle qui simplifier leurs expériences dans diverses œuvres théâtrales, télévisuelles et cinématographiques nationales, de sorte que les rôles et les personnages ont été interprétés par les deux artistes Khadija Zeroual et Hind Baloula, ainsi que par les artistes Adel Al-Hamdi et Ahmed Bahda.
Et parce que le spectacle théâtral travaille à se rapprocher des éléments traditionnels du patrimoine oral et lyrique, la musique et les hymnes ont accompagné les différents moments du spectacle pour en faire son identité et sa référence culturelle, et même s’ouvrir à des mélodies et des styles lyriques et musicaux d’autres pays arabes. et occidentales, en plus des peintures chorégraphiques conçues par le chorégraphe Saeed Al-Wadghiri, à mélanger Ces éléments sont en harmonie avec les composantes Gnaoui et Amazigh, pour donner au spectacle son caractère humain et cosmique commun. Les mélodies et les mélodies ont été créées par l’artiste Iman Tefiore et l’artiste Ayoub Assos.
La présentation artistique s’est également appuyée sur l’ameublement et l’intensification des sens du spectacle par l’utilisation des médias, à travers le dispositif de cartographie, dont la conception a été supervisée par l’artiste créateur, Reda Tsouli.
La pièce « Takinza… L’histoire de Touda » est une nouvelle œuvre artistique commandée pour gérer sa mise en scène par l’artiste Youssef Bouakhbian. Cette expérience pour l’Association des Fawanees est le cadre organisateur du Festival International de Théâtre Amanay à Ouarzazate, et le porteur du projet d’implantation des spectacles populaires au Centre Culturel de Zagora, dans le prolongement de cette voie, et un pas de plus vers l’investissement. le volet patrimoine et performance. Et passer du niveau de son étude à son application et sa performance, c’est une aventure certaine, surtout à la lumière de l’exode de chacun vers les expériences artistiques contemporaines.
Mais cela reste une aventure aux gains garantis, tant les enjeux qui entourent les écarts sont différents et complexes, et les sujets de discussion y sont multiples et disparates, tout comme un ensemble de sujets qui prennent l’exutoire ont besoin d’être reconstruits et reconstruits, et c’est l’occasion de développer des mécanismes de travail au niveau des projets artistiques, notamment théâtraux, et de discuter des liens de convergence entre eux et de nos lacunes patrimoniales, et cela vaudrait à notre travail une sorte de scientifique, et ouvrirait la voie à des œuvres artistiques qui investissent le patrimoine artistique persan dans sa relation avec son champ socio-culturel, et il ne fait aucun doute que cela lui fera connaître et rayonner.
L’Association Fawanees présentera son nouveau spectacle théâtral « Tanza… L’Histoire de Touda » le jeudi 26 janvier au Théâtre Mohammed V de Rabat, et le vendredi 27 janvier au Complexe Culturel du Nimsec à Casablanca, à partir de 19h. le soir.

Lire aussi:  Sam Elliott s'en prend à The Power of the Dog et à son intrigue homosexuelle : "C'est de la merde".

Marrakech, 2023-01-19 18:37:28 (Maroc-Actu) –

Article précédentCitroën lance une voiture électrique pas chère et stylée
Article suivantUn bilan positif pour la participation marocaine au salon « Domotex » en Allemagne