Accueil Economie Le ministre de l’Agriculture lance une série de projets de développement à...

Le ministre de l’Agriculture lance une série de projets de développement à Khénifra

819
0

Samedi à Khénifra, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche, du Développement rural, des Eaux et Forêts, Mohamed Seddiqi a lancé un ensemble de projets de développement dans le cadre de la mise en œuvre du plan régional pour la stratégie de génération verte, à l’occasion de la commémoration du 24e anniversaire de la glorieuse Fête du Trône. Siddiqui, qui était accompagné du gouverneur de la province de Khénifra, Mohamed Fattah, du président du conseil régional, du président de la chambre régionale d’agriculture, de professionnels, d’élus et d’une importante délégation de responsables ministériels, a lancé le programme régional d’atténuation des effets du manque de précipitations. Au niveau de la commune territoriale de Guelmam-Azkoza, le ministre a été informé du programme d’aménagement forestier d’Arauco et a présidé l’inauguration du site touristique d’Arauco. Ce projet porte sur l’aménagement et la protection de la source Arroko, la création de cours d’eau, la construction de kiosques, la création d’une plateforme de commercialisation des produits des champs et le développement d’infrastructures d’assainissement, pour un investissement total de 7,7 millions de dirhams. Les kiosques implantés sur le site ont été construits dans le cadre de l’encouragement à l’économie sociale et solidaire du deuxième volet du programme de l’Initiative nationale pour le développement humain, avec un investissement de 1,3 million de dirhams. Le ministre a présidé la cérémonie de signature de plusieurs conventions avec des partenaires dans le cadre du deuxième pilier de la stratégie de génération verte lié à la durabilité du développement agricole, plus précisément l’axe lié aux chaînes de distribution modernes. Le premier accord-cadre porte sur la construction et l’aménagement d’un marché aux bestiaux à Kelmos et des marchés hebdomadaires à Khénifra et Merrit, tandis que le deuxième accord porte sur l’achèvement de la deuxième tranche de la construction d’un abattoir commun moderne à Khénifra. Siddiqui a également passé en revue le schéma directeur régional de la stratégie de génération verte, pour lequel un budget de 1,25 milliard de dirhams a été alloué, et comprend plusieurs programmes et projets qui tiennent compte des contraintes et des capacités de la région. Les projets d’aménagement hydro-agricole dans les petits et moyens périmètres irrigués concernent la réalisation de 127 km de canaux, l’aménagement de 31 ouvrages hydrauliques pour un coût d’environ 40 millions de dirhams, et la programmation de 145 km de canaux et de 50 ouvrages hydrauliques, pour un coût estimé à 60 millions de dirhams, au profit des collectivités territoriales de la province. Le ministre et sa délégation qui l’accompagne ont également visité les exploitations plantées d’arbres fruitiers et réalisées dans le cadre de l’agriculture solidaire sur une superficie totale estimée à environ 1070 hectares de caroubiers et 2300 hectares de rosiers au profit de plus de 1740 agriculteurs. Au niveau de la commune territoriale d’Ait Isaac, le ministre a lancé les travaux du Projet d’agriculture solidaire, qui porte sur la plantation de 400 hectares de caroubiers et de 300 hectares d’oliviers, l’aménagement de 8 km de canaux et l’aménagement de pistes agricoles sur une longueur de 5,8 km, outre l’acquisition d’équipements techniques et l’accompagnement des bénéficiaires, pour un investissement total de 20 millions de dirhams. Les projets d’agriculture solidaire visent à adopter une agriculture résistante au changement climatique et contribuent à créer une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs et à élargir la classe paysanne moyenne. Le ministre a également été informé du programme de désenclavement du monde rural dans la province, qui vise à améliorer les conditions de la population rurale et à faciliter l’accès aux services et aux équipements sociaux, en plus d’améliorer les revenus des agriculteurs en valorisant les produits agricoles. Ce programme concerne l’aménagement de pistes rurales sur une longueur de 100 km, avec un budget d’environ 90 millions de dirhams, au profit de toutes les communes territoriales de la province. A l’Institut des Techniciens Spécialisés en Agriculture de Ben Khalil, dans la commune Ait Ishaq, le Ministre a été informé du programme régional de formation et de qualification professionnelle dans le cadre de la stratégie Génération Verte, et il a également inspecté les travaux du projet d’expansion interne de l’Institut. Le ministre a également présidé la distribution de plus de 30 réservoirs d’eaux usées au profit d’un groupement d’organisations professionnelles intéressées par l’élevage dans la région, et la remise des clés de deux centres de collecte de lait dans la communauté Kabab White Isaac et Lamasala dans la communauté Turabiya El Hammam au profit des coopératives porteuses du projet. Au niveau de la commune d’El Borj, le ministre a été informé du programme régional de réduction des disparités spatiales et sociales, et il a également effectué une visite de terrain dans les ateliers de l’école communale d’El Borj. Doté d’un budget de 1 milliard de dirhams, le programme régional de réduction des disparités spatiales et sociales comprend la construction de 186 km de routes rurales, l’aménagement de 136 km supplémentaires, le raccordement de plus de 300 ronds-points au réseau électrique, la construction de 10 bâtiments scolaires, l’acquisition de transports scolaires, la construction d’un centre de santé, l’acquisition de 3 unités médicales mobiles et de 6 ambulances. Au niveau de la commune territoriale de Kelmous, le ministre a été informé de l’état d’avancement du téléchargement du programme national d’atténuation des effets du manque de précipitations au niveau de la province de Khénifra, programme qui est en cours de téléchargement conformément aux Hautes Instructions Royales. Elle a également lancé le processus de distribution d’orge fortifiée dans la région de Kasabi. Une quote-part de 111 mille quintaux d’orge a été allouée à la région sur les 619 mille quintaux alloués à la région dans le cadre d’une première tranche. Le ministre a également été informé du programme de développement des pâturages dans la zone d’Azgar et a présidé la distribution de 20 réservoirs d’égouts au profit des associations et coopératives du district d’Aklmous. M. Siddiqui a confirmé, dans une déclaration à la presse, que cette visite vise à identifier les différents projets mis en œuvre dans le cadre de la stratégie de génération verte, notamment ceux en voie d’achèvement, en plus de lancer d’autres projets dans le cadre de l’agriculture solidaire et de la valorisation des produits agricoles, notant que cette visite vise également à favoriser le développement des filières de production, telles que l’amandier, le pommier et le caroubier. Le ministre a également souligné l’importance de renforcer l’ouverture des zones rurales de la région afin d’améliorer les conditions de vie de la population rurale, de faciliter l’accès aux services et équipements sociaux et d’améliorer les revenus des agriculteurs à travers la valorisation des produits agricoles, soulignant l’importance de lancer le programme national d’atténuation des effets du manque de précipitations et d’activer le processus de distribution d’orge fortifiée à la région de Kasabi dans le cadre des efforts de lutte contre les effets de la rareté des précipitations.

Lire aussi:  La signature d'un accord d'investissement entre Orange et le gouvernement pour 5,69 milliards de dirhams

Marrakech, 2023-07-23 18:24:14 (Maroc-Actu) –

Article précédentBiden fait pression sur les géants de la technologie pour réglementer l’IA
Article suivantRabat Marriott obtient la prestigieuse certification « Know Your Meal »