Accueil Economie Le projet de loi de finances propose la création de 28 212...

Le projet de loi de finances propose la création de 28 212 postes financiers

132
0

Selon la note de présentation du projet de loi de finances pour l’année 2023, ce dernier propose la création de 28.212 postes financiers pour l’année prochaine, répartis entre les différents secteurs ministériels et établissements.

Cette note, publiée sur le site du ministère de l’Economie et des Finances, indiquait que ces postes comprennent 550 postes financiers au profit du chef du gouvernement, habilité à les répartir entre divers secteurs ministériels ou institutions, et 200 postes désignés pour au profit des personnes handicapées.

Le projet propose également la création de postes financiers supplémentaires au profit du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, à compter du 1er janvier 2023, dont 4 300 postes financiers alloués exclusivement aux magistrats qui occupent des postes financiers au niveau du Ministère de la Justice, ainsi que des magistrats attachés, ainsi que la création de 150 postes financiers supplémentaires. Il est affecté au règlement de la situation administrative des attachés de justice dont la période de formation et de nomination aux fonctions de magistrat dans les instances judiciaires est terminée.

Lire aussi:  Une délégation économique espagnole explore les opportunités d'investissement à Dakhla

Il est rapporté que le budget du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire supportera les dépenses résultant de ce règlement.

D’autre part, le projet de loi de finances propose, à compter de la même date, la suppression des fonctions financières rattachées au ministère de l’agriculture, de la pêche, du développement rural, des eaux et forêts détenues par les salariés inscrits et formés, ainsi que les agents contractuels travaillant dans les services centraux et déconcentrés du Département des Eaux et Forêts, parallèlement à leur rattachement automatique à l’agence. National des Eaux et Forêts.

Lire aussi:  La croissance de l'économie nationale atteindra 7,9% en 2021

La même source ajoute que le projet propose également la création de 20.000 postes financiers au profit des académies régionales d’éducation et de formation, dont 18.000 pour l’emploi des professeurs, et 2.000 postes pour l’emploi des cadres pédagogiques d’appui et administratifs au niveau des établissements d’enseignement.

Marrakech, 2022-10-25 18:49:09 (Maroc-Actu) –

Article précédentLe groupe industriel CONMEDIC élève son investissement à l’horizon de l’atteinte de la « souveraineté sanitaire » au Maroc
Article suivantHuawei est un partenaire clé pour le sixième cycle de débats de l’Association des utilisateurs des systèmes d’information au Maroc