Accueil Economie Le secteur minier renforce ses performances en 2021

Le secteur minier renforce ses performances en 2021

166
0

La Direction du Trésor et des Finances Extérieures du Ministère de l’Economie et des Finances a fait savoir que le secteur minier a renforcé ses performances au cours de l’année 2021, comme en témoignent les résultats records du groupe OCP, notamment au cours du quatrième trimestre 2021.
Dans son mémorandum sur la situation liée aux premiers résultats de l’année 2021, la direction a expliqué que l’impact de la hausse des coûts des intrants a été compensé par la hausse progressive des prix tout au long de l’année, l’efficacité opérationnelle du groupe, et la continuité progrès dans le domaine de la logistique et des économies de coûts.
La même source a indiqué que la production de phosphate a augmenté de 1,8% en 2021 contre plus 6,1% en 2020, tandis que la production de dérivés a enregistré une baisse de 1,7% contre plus 9,7%. En revanche, les exportations ont baissé de 4,3% en volume pour les phosphates et de 4,9% pour les dérivés.
Le mémorandum indique également que le nombre de transactions du groupe OCP a enregistré une augmentation record de 50% pour atteindre 84,3 milliards de dirhams en 2021, grâce principalement à une reprise de 57% des ventes d’engrais, qui représentent 61% du nombre total de transactions. Le nombre de transactions de phosphate et d’acide phosphorique, respectivement, a augmenté de 32 % et 51 %. Cette évolution est due aux prix élevés de toutes les catégories de produits et à la présence d’une demande constante dans les principales zones d’importation.
En revanche, ajoute la note, cette performance a été en partie affectée par la baisse des exportations d’acide phosphorique vers l’Asie, notamment l’Inde, et par la baisse du volume des engrais exportés, notant que cette baisse était principalement due aux faibles niveaux de Les stocks du groupe OCP au début de 2021, compte tenu du volume record de production et d’exportation atteint en 2020, de la baisse de la demande en Europe et du soutien gouvernemental retardé en Inde. Le groupe a également indiqué que, par rapport aux niveaux d’avant la pandémie en 2019, il a réorienté ses exportations de l’Amérique du Nord vers l’Amérique du Sud et l’Asie, consolidant sa position sur ces deux grands marchés, tout en maintenant sa forte présence en Afrique et en développant de nouveaux marchés tels que comme l’Océanie.

Lire aussi:  Le Maroc participe à la Foire agricole internationale de Novi Sad en Serbie

Marrakech, 2022-05-09 09:09:54 (Maroc-Actu) –

Article précédentL’économie marocaine souffre d’un chômage élevé et d’un déficit commercial chronique
Article suivantLancement de la procédure d’inscription pour un accompagnement exceptionnel supplémentaire des professionnels du transport routier