Accueil Economie Les agents maritimes du Maroc expriment leur plein soutien au discours royal...

Les agents maritimes du Maroc expriment leur plein soutien au discours royal relatif à la création d’une flotte navale commerciale forte et compétitive

120
0

Dans le cadre de la mise en œuvre du discours royal sur l’importance de constituer une flotte maritime commerciale forte et compétitive, l’Association Professionnelle des Agents Maritimes et Affréteurs de Navires au Maroc (APRAM), en marge de son assemblée générale annuelle, a organisé une réunion pour son membres et partenaires, sous le slogan « L’agent maritime au service du nouveau modèle de développement du transport maritime ». Au Maroc », le mardi 11 juin 2024 à Casablanca.
Dans son discours d’ouverture, Reda Benjelloun, président de l’Association, a souligné que cette rencontre vise à mettre en lumière les rôles importants joués par l’agent maritime en tant qu’intermédiaire entre les différentes entités maritimes et portuaires, ainsi qu’à améliorer la compétitivité du commerce extérieur. chaîne logistique.
Benjelloun a expliqué que le transport maritime occupe une place importante dans le commerce extérieur du Maroc, puisqu’il assure le transport de 95% des importations et exportations, qui ont dépassé les 120 millions de tonnes de marchandises en 2023, outre les 100 millions de tonnes de marchandises en opérations de transit.
Les participants à cette réunion ont convenu à l’unanimité que le secteur du transport maritime connaîtra une croissance significative dans les années à venir au Maroc, grâce notamment au dynamisme du complexe portuaire Tanger Med et au développement des exportations du commerce mondial du Maroc, telles que l’automobile, l’aviation, les phosphates et leurs dérivés.
Dans ce contexte, les participants ont souligné le rôle essentiel joué par l’agent maritime dans la planification et la gestion des ports maritimes, et parfois dans la garantie des diverses dettes portuaires dues par le navire et son propriétaire. Cela s’ajoute à la contribution à l’augmentation de la valeur du transport maritime, notamment en participant à la création de lignes maritimes régulières ou au développement d’une activité de location de navires, basée sur la constitution d’une flotte maritime commerciale forte et compétitive.
Pour référence, cette réunion a vu la participation d’éminents experts et représentants d’organisations publiques et privées des secteurs du transport maritime, des ports et du commerce international, qui ont tous convenu que parmi les principaux problèmes et défis auxquels sont confrontés les transitaires figurent ceux liés à la numérisation et à l’humain. la formation de capital, ainsi que la réduction des émissions de carbone.
La réunion s’est conclue par l’hommage à Nadia El Iraqi, qui a récemment terminé ses fonctions de directrice de l’Agence nationale des ports (ANP), après de nombreuses années de service dans le secteur maritime et portuaire au Maroc. A cette occasion, tous les participants ont exprimé leur grande appréciation pour son travail et ont salué ses efforts qui ont contribué à des réalisations tangibles.

Lire aussi:  La Biélorussie lance un tracteur agricole autonome avancé

Marrakech, 2024-06-13 18:32:14 (Maroc-Actu) –