Accueil Divertissements Les amoureux d’Abi al-Funoun ont célébré leur fête nationale et le ministère...

Les amoureux d’Abi al-Funoun ont célébré leur fête nationale et le ministère de la Culture a honoré un groupe de dramaturges marocains

330
0

Mohamed Beniacoub, directeur des arts au ministère de la Culture, a estimé que le 14 mai est une journée exceptionnelle au cours de laquelle les gens de théâtre marocains célèbrent leur fête nationale, considérant l’art théâtral « la plus belle méthode d’expression inventée par l’homme depuis l’Antiquité ». Al-Jari a ajouté que le théâtre « est devenu aujourd’hui l’un des principaux paris pour l’avancement des sociétés et face aux défis que vivent les individus comme les groupes ».
Le porte-parole a reconnu que l’exploit théâtral marocain a obtenu des résultats qui ont trouvé un écho dans le milieu régional et international, estimant que cette célébration, « dans la mesure où l’on évoque les acquis importants accumulés par le Ministère, que ce soit au niveau du soutien dirigé au théâtre soit au niveau du renforcement de l’arsenal des véhicules culturels, en tant qu’espaces d’accueil Promouvoir les productions théâtrales et rapprocher la culture du citoyen dans les différentes régions du Royaume ; Il s’inscrit également dans la continuité des ateliers de téléchargement de textes appliqués liés au droit de l’artiste. L’oratrice a évoqué la journée d’étude organisée par le ministère le 13 mars 2023, qui était consacrée à échanger sur le soutien au théâtre et les festivals de théâtre comme une étape, « Nous considérons qu’il est essentiel de mener à bien les projets de réforme que ce domaine connaît dans le cadre du renforcement d’un une forte présence de la filière théâtrale en cohérence avec les grandes orientations du Ministère, ainsi qu’une contribution au renforcement structurel et créatif de la pratique théâtrale. Sans oublier l’élément principal de cette équation qui est le citoyen marocain, destinataire cible des processus de production et de promotion théâtrale.
Le directeur des arts du ministère de la culture a rappelé les grands sacrifices consentis par les artistes de théâtre marocains, femmes et hommes, crédités d’avoir établi un édifice de pratique théâtrale qui a constitué l’épine dorsale de ce que le théâtre marocain est devenu dans ses divers aspects et ramifications. , et le développement remarquable que ces champs sont maintenant connus. Et puisque l’occasion est une condition en ce moment, c’est aussi un moment d’honneur et une pause de reconnaissance pour un groupe d’artistes femmes et hommes, ce qui est la tradition que le ministère a toujours suivie à chaque occasion afin de perpétuer la culture de célébration et de reconnaissance.
En effet, l’occasion a été l’occasion de mettre à l’honneur une élite de femmes et d’hommes de théâtre marocains par le ministère de la Culture, comme c’est sa coutume à chaque occasion, comme il a toujours honoré les créateurs de théâtre lors de la Journée mondiale du théâtre (27 mars), Journée nationale du théâtre (14 mai) et le Festival National de Théâtre. (Novembre-Décembre).. A Ait Aourir, sur une nouvelle et belle scène, et avec une animation fluide, pleine de confort et de générosité, par l’acteur et réalisateur Saeed Amel, un groupe de visages et de noms qui ont rendu de grands services au Marocain théâtre, créativité et organisation, ont été honorés et reconnus pour leur générosité et leur présence. Et l’excellence, parmi lesquels : l’actrice Fadila Benmoussa, l’actrice Safia Al Zayani (qui n’a pu être présente en raison de conditions sanitaires contraignantes), l’acteur Mustafa Tahtah, l’écrivain et critique de théâtre Hussein Al Shaabi, l’acteur Abdel Rahim Minyari, le metteur en scène Moulay Hassan Alawi Marani, l’auteur et metteur en scène Mokhtar Al Mulali et l’acteur Mohammed Al Khalfi (qui n’a pas non plus pu y assister en raison de son état de santé difficile).
Le même soir, le Théâtre Ait Ourir a assisté à la présentation d’une représentation théâtrale intitulée « Portrait » par le Groupe de Théâtre Grenade de Casablanca, écrit et mis en scène par Omar Al-Jedali, mettant en vedette Monia Lamkimel, Al-Zahia Al-Zahiri, Abdel- Rahim Minyari et Mohamed Al-Atheer. Le spectacle a été très bien accueilli par le public qui a rempli la salle. Ce fut également une occasion marquée par la présentation de plusieurs représentations théâtrales dans plusieurs théâtres marocains.
Il est à noter que cette cérémonie s’est déroulée en présence du directeur des arts au ministère de la culture, Mohamed Beniacoub, du chef du service théâtre, Asma Lokmani, du chef du service des événements théâtraux, Radwan Cherkaoui, du directeur régional du ministère de la Culture dans la région de Marrakech, Safi Mohamed Hernan, le pacha de la ville et le chef de son conseil municipal, et un certain nombre de personnalités, artistes et intellectuels d’Ait Ourir et de Marrakech. Et les facettes…

Lire aussi:  Brad Pitt est un tueur à gages dans la bande-annonce de Bullet Train en trompe-l'œil

La déclaration d’aujourd’hui

Photographie : Hamza Imhimdat

Mots clés

Mon père, ils célébraient la culture, les arts, le patriote, leur journée, honorant, les amoureux, les dramaturges marocains, une élite, et un ministère

Marrakech, 2023-05-16 18:00:54 (Maroc-Actu) –