Accueil Sciences & Tech Les participants échangent sur la transformation numérique et les enjeux de la...

Les participants échangent sur la transformation numérique et les enjeux de la cybersécurité

298
0

Les défis et enjeux de la cybersécurité et l’importance de la coopération dans ce domaine ont été au centre des discussions de la cinquième édition du Forum International de la Cybersécurité, organisée par la Direction Générale de la Sécurité des Systèmes d’Information de l’Administration de la Défense Nationale, mercredi à Rabat. , en partenariat avec le Cybersecurity Council des Émirats arabes unis.
Dans une intervention prononcée lors du forum, la ministre déléguée chargée de la transition numérique et de la réforme administrative, Ghaïtha Mazour, a confirmé que le Maroc s’est pleinement engagé dans les ateliers de numérisation compte tenu de son énorme potentiel en termes de création d’opportunités d’emploi et de modernisation des services.
Elle a estimé que pour bénéficier de la révolution numérique, toute l’attention doit être portée à la sécurité des systèmes d’information, soulignant que « la cybersécurité a des dimensions économiques, politiques et souveraines ».
A cet égard, le ministre a mis en exergue la relation entre la cybersécurité et le processus de transformation numérique au Maroc, mettant en avant l’intégration entre la Stratégie Nationale de Cybersécurité, dont la nouvelle version est en cours d’élaboration par la Direction Générale de la Sécurité des Systèmes d’Information, et la Transition Nationale Numérique. Stratégie 2030 dont la version définitive est en cours d’achèvement. .
Le ministre a souligné l’importance de produire des solutions numériques locales capables d’assurer la souveraineté numérique nationale et de renforcer la cybersécurité dans le Royaume, soulignant les progrès réalisés dans le renforcement des compétences dans les domaines de la numérisation, de l’intelligence artificielle et de la cybersécurité.
Il appelle également à intensifier la coopération entre les différentes parties concernées pour réussir la transformation numérique et en faire un levier de développement social et économique.
De son côté, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui, a affirmé que la cybersécurité est devenue une compétence essentielle dans le monde professionnel, soulignant « l’engagement ferme et durable » de son ministère aux côtés de ses partenaires, dont l’Agence Nationale. la Défense et le secteur de la transition numérique, pour servir ce domaine. Ce qui contribue à protéger la souveraineté nationale.
Il a souligné que l’intégration de la cybersécurité dans la formation universitaire spécialisée n’est pas une nouveauté, rappelant l’adoption de nombreux cursus universitaires en licence, maîtrise, ingénierie et doctorat, afin de préparer les générations futures à la réalité du monde numérique.
Passant en revue les principales mesures du plan national visant à accélérer la transformation du système d’enseignement supérieur, de recherche scientifique et d’innovation, Merawi a noté qu’un total de 22.500 étudiants devraient obtenir leur diplôme de diverses formations dans le domaine numérique d’ici 2027, rappelant la création de 24 nouveaux cours dans ce domaine.
Ce programme, qui comprend 12 universités, prévoit la conception et le lancement de nouvelles formations dans le domaine de l’intelligence artificielle, de la science des données et de la cybersécurité d’ici 2026, ainsi que l’inclusion de l’intelligence artificielle dans les demandes de projets de recherche à partir de 2023, en plus à la création d’un institut national de recherche dans le domaine de l’intelligence artificielle. Qui servira d’institution unifiée pour des structures de recherche efficaces au niveau national dans ce domaine.
Quant à la recherche dans les domaines de la cybersécurité et de la sécurité de l’information, le ministre a enregistré qu’environ 35 doctorants ont été acceptés dans les thèmes « cybersécurité, cryptographie, information quantique, sécurité de l’information et autres » et 142 nominations dans les thèmes « artificiel ». intelligence et transformation numérique.
Il a poursuivi que la plateforme « Ma thèse », affiliée au Centre marocain de l’information scientifique et technique au Centre national de la recherche scientifique et technique, comprend 324 thèses en préparation dans le domaine de la cybersécurité depuis 2016, et 705 autres thèses dans le domaine. de la sécurité des systèmes d’information, et des recherches scientifiques répertoriées qui ont atteint 1 125 articles scientifiques dans les domaines de la cybersécurité et de la sécurité des technologies de l’information entre 2021 et 2023.
De son côté, le président du Conseil de cybersécurité des Émirats arabes unis, Mohammed Hamad Al Koweiti, a souligné l’importance de la coopération pour faire face aux différents problèmes liés aux attaques électroniques, appelant au renforcement de la culture de la cybersécurité afin de soutenir le développement du numérique. transformation dans divers secteurs.
Il a également souligné la nécessité de sécuriser la transformation numérique dans tous les domaines stratégiques et vitaux et de fixer des normes dans ce domaine, notant que les attaques électroniques sont en constante augmentation, notamment avec l’émergence de l’intelligence artificielle et du cloud computing.
D’autre part, le directeur général de Smart Africa Alliance, Lassina Koné, a indiqué que cet événement, qui rassemble des décideurs du secteur public, des chefs d’entreprise, des responsables et des professionnels dans le domaine de la cybersécurité, représente une opportunité de mettre en valeur le Maroc. progrès dans le domaine de la cybersécurité, en mettant en valeur les expériences des pays de la région dans ce domaine.
Il a ajouté, dans une déclaration à la presse, que le renforcement de la cybersécurité en Afrique nécessite les efforts combinés des différents pays pour accélérer le développement social et économique du continent et suivre le rythme de l’Afrique vers l’économie de la connaissance.
Le Forum propose un riche programme de séminaires et d’ateliers organisés par d’éminents experts dans le domaine de la cybersécurité aux niveaux national et international, en plus de l’atelier annuel d’exercices de simulation de cyberformation, qui inclut des équipes académiques et professionnelles.

Lire aussi:  Maroc-Actu.-iOS 15.4 vous permet désormais de déverrouiller votre iPhone avec un masque facial

Marrakech, 2024-02-08 18:00:36 (Maroc-Actu) –