Accueil Economie L’ONCF débute la nouvelle année en poursuivant sa transition énergétique

L’ONCF débute la nouvelle année en poursuivant sa transition énergétique

231
0

L’Office national des chemins de fer a commencé l’année 2024 en faisant fonctionner 90 pour cent de ses trains électriques avec de l’énergie verte, poursuivant ainsi la transition énergétique entamée en janvier 2022 en faisant fonctionner 25 pour cent de ses trains avec de l’énergie éolienne.
Le bureau a indiqué, dans un communiqué, que cette transition s’inscrit dans la stratégie nationale énergétique, sous la houlette de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui place les énergies renouvelables au cœur du mix énergétique du Royaume.
La même source précise que cette dernière prévoit une augmentation de la part des énergies renouvelables pour atteindre, à partir de 2030, plus de 52 pour cent de la capacité installée.
Cela fait du Maroc l’un des pays en développement les plus engagés dans le développement de l’énergie éolienne et solaire.
L’Office national des chemins de fer, conformément à sa stratégie de politique énergétique et de responsabilité sociale d’entreprise, s’efforce de verdir et de décarboner toutes ses activités, dans le but d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2035.
Les acquis évidents que cette transformation a apportés aux niveaux économique, social et environnemental soutiennent les choix de l’Office, qui continue d’établir et de mettre en œuvre des initiatives environnementales volontaires, parmi lesquelles, entre autres, la certification progressive des sites ferroviaires selon la norme « ISO Normes « 14001 » et « ISO 14001 ». ISO 50001, la réalisation systématique d’études d’impact pour les grands projets, l’évaluation annuelle des émissions carbone, l’adoption d’un système de leadership environnemental et le recours aux énergies alternatives photovoltaïques au niveau des gares et des bâtiments.
Par ailleurs, l’Office national des chemins de fer a reçu, courant janvier 2024, la confirmation de l’émission post-émission d’obligations vertes réalisée en juillet 2022, pour un montant de 1 milliard de dirhams.
Cette nouvelle réalisation confirme, une fois de plus, l’alignement de l’Office National des Chemins de fer sur le « Green Bonds Framework » présenté à la veille de son émission, ainsi que son respect des meilleurs standards internationaux en matière de transport durable et bas carbone.
Bien que le chemin de fer soit essentiellement le moyen de transport le plus respectueux de l’environnement, l’Office reste déterminé à améliorer continuellement son empreinte carbone pour une mobilité durable au service de tous et du monde.

Lire aussi:  Les aéroports marocains.. plus de 18 millions de passagers jusqu'à fin novembre 2022

Marrakech, 2024-02-08 18:20:44 (Maroc-Actu) –