Accueil Economie L’OPEP dévoile ses perspectives pour le marché pétrolier en 2022

L’OPEP dévoile ses perspectives pour le marché pétrolier en 2022

231
0

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole a maintenu ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole en 2022 à 4,2 millions de barils par jour, mais a indiqué la possibilité de revoir ses attentes à la lumière des troubles géopolitiques. Dans les semaines à venir, lorsqu’il y aura plus de clarté sur les implications à long terme des troubles géopolitiques. Elle a indiqué que les prévisions d’approvisionnement des pays non membres de l’OPEP étaient en attente de révision en raison de l’évolution de la situation autour de l’Ukraine. les semaines suivantes si nécessaire.

Lire aussi:  Un rapport révèle le déficit du Trésor du Maroc de 11,5 milliards de dirhams

Les prévisions précédentes indiquaient une croissance des approvisionnements en pétrole des pays non membres de l’OPEP en 2022 de 3 millions de barils par jour. Les principaux moteurs de la croissance devaient être les États-Unis, la Russie, le Canada, le Brésil et le Kazakhstan. Concernant la situation autour de l’Ukraine, le rapport indique que l’évolution de la situation autour de l’Ukraine entraînerait une diminution de la consommation de pétrole et des investissements dans ce secteur, avec une accélération de l’inflation et une incertitude économique. Selon le rapport, en février 2022, le  » Les pays de l’OPEP ont augmenté leur production de pétrole de 440 000 barils par jour, soit 28,47 millions de barils par jour.

Lire aussi:  La Biélorussie lance un tracteur agricole autonome avancé

Vous pourriez également être intéressé par :

Le Koweïtien Haitham Al-Ghais, secrétaire général de l’Organisation de « l’OPEP »

L’OPEP Plus confirme que l’impact d’Omicron sur le marché pétrolier est limité, et les attentes d’une hausse des prix du brut à l’échelle mondiale

Marrakech, 2022-03-16 01:18:06 (Maroc-Actu) –

Article précédentLes hackers russes se jettent sur leurs adversaires à travers la guerre
Article suivantLes prix du pétrole continuent de baisser et le Brent est en baisse de 4% à…