Accueil L'International L’UNICEF indique que six mois après le séisme de 2021, plus de...

L’UNICEF indique que six mois après le séisme de 2021, plus de 1 000 écoles n’ont pas été reconstruites en Haïti.

838
0

Marrakech, 16 févr. (Maroc-Actu) –

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a dénoncé mardi que six mois après le tremblement de terre qui a frappé le sud-ouest d’Haïti en août 2021, plus de 1 000 écoles n’ont toujours pas été reconstruites, affectant près de 320 000 enfants.

« Faire en sorte que les enfants et les adolescents puissent retourner à l’école n’est pas seulement un impératif moral, c’est aussi crucial pour leur santé physique et mentale, leur nutrition et leur bien-être général », a déclaré Bruno Maes, représentant de l’UNICEF dans le pays.

En particulier, quatre écoles sur cinq qui ont été endommagées par le tremblement de terre sont encore affectées par des dégâts matériels, une situation qui pourrait entraîner « l’abandon de l’école par de nombreux enfants et adolescents. »

Lire aussi:  Selon Mme Lagarde, la BCE peut déployer de nouveaux instruments pour assurer la transmission de la politique.

« La reconstruction des infrastructures éducatives et la fourniture de matériel pédagogique aux élèves et aux enseignants sont urgentes et essentielles si nous voulons que les enfants et les adolescents retrouvent un sentiment de normalité dans leur vie », a insisté M. Maes.

En outre, l’UNICEF a souligné que plus de 260 000 enfants ont encore besoin d’une aide humanitaire immédiate, notamment d’eau potable et de services d’hygiène pour prévenir les maladies d’origine hydrique.

« Le tremblement de terre qui a dévasté les régions du sud de la péninsule a privé la population d’un accès vital aux services sociaux de base. Des milliers de femmes, d’enfants et d’adolescents dépendent encore des dispensaires mobiles pour se faire soigner ou des camions-citernes pour obtenir de l’eau potable », a déclaré M. Maes.

Lire aussi:  Éthiopie : HRW estime que le bombardement d'une école du Tigré par l'Éthiopie en janvier pourrait constituer un crime de guerre.

L’UNICEF a lancé un appel de 97 millions de dollars (environ 85 millions d’euros) dans le cadre de son action humanitaire pour les enfants (HAC) afin de répondre aux besoins urgents de 950 000 personnes, dont 520 000 enfants et adolescents, causés par l’impact combiné du séisme de 2021.

En août de la même année, un tremblement de terre d’une magnitude de 7,2 a frappé les départements du Sud, de la Grand’Anse et des Nippes, qui trois jours plus tard ont été frappés par de fortes pluies provoquées par la dépression tropicale Grace.

Article précédentPourquoi Sauron n’est pas dans la bande-annonce du Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir ?
Article suivantFiat renforce l’électrification de sa gamme avec les nouvelles 500X Hybrid et Tipo Hybrid