Accueil Auto/moto Magna double son bénéfice en 2021 en gagnant 1,328 milliard d’euros

Magna double son bénéfice en 2021 en gagnant 1,328 milliard d’euros

834
0

Robert MacLellan devient le nouveau président du conseil d’administration

Marrakech, 11 févr. (Maroc-Actu) –

Le fabricant de véhicules et de composants automobiles Magna a enregistré en 2021 un bénéfice net attribuable de 1,514 milliard de dollars (1,328 milliard d’euros aux taux de change actuels), soit une hausse de 100 % par rapport aux 757 millions de dollars (664 millions d’euros) enregistrés un an plus tôt.

« Bien que l’année 2021 ait présenté des défis, nous avons réalisé une croissance des ventes supérieure à celle du marché et généré un solide flux de trésorerie disponible, car nous avons travaillé en étroite collaboration avec nos clients et nos fournisseurs pour minimiser l’impact sur la production de véhicules », a expliqué le PDG de la société, Swamy Kotagiri.

Dans ce contexte, Magna a augmenté son chiffre d’affaires annuel à 36,242 milliards de dollars (31,8 milliards d’euros), soit une hausse de 11 % par rapport aux 32,647 milliards de dollars (28,645 milliards d’euros) affichés un an plus tôt.

Lire aussi:  Hyundai promeut la sécurité du sport à travers sa nouvelle plateforme numérique "Full Power". Plate-forme numérique "Full Runner

Le bénéfice d’exploitation de la société a également augmenté de 23,15 %, passant de 1,676 milliard de dollars (1,47 milliard d’euros) en 2020 à 2,064 milliards de dollars (1,811 milliard d’euros) en 2021.

Toutefois, au quatrième trimestre, Magna a enregistré un bénéfice net attribuable de 464 millions de dollars (407 millions d’euros), en baisse de 37,13 %, tandis que son chiffre d’affaires a régressé de 13,8 % à 9,11 milliards de dollars (7,994 milliards d’euros) et que son bénéfice d’exploitation a chuté de 53,6 % à 508 millions de dollars (445 millions d’euros).

En ce qui concerne la fin de l’année, Magna prévoit un bénéfice net attribuable compris entre 1,7 et 1,9 milliard de dollars (1,491 et 1,667 milliard d’euros), soit une légère augmentation d’environ 12 % en glissement annuel, et des revenus pouvant atteindre 40,4 milliards de dollars (35,457 milliards d’euros), en hausse de 10,24 %.

« Malgré les vents contraires, nous prévoyons une amélioration des résultats d’exploitation en 2022, à mesure que l’industrie se redresse et que la production se normalise. En outre, nous restons confiants dans notre capacité à tirer parti des opportunités à venir, notamment dans les domaines de l’électrification, de l’autonomie et de la nouvelle mobilité », a déclaré M. Kotagiri.

Lire aussi:  General Motors va investir 368 millions dans une nouvelle usine de produits chimiques pour batteries au Canada

ROBERT MACLELLAN, NOUVEAU PRÉSIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

D’autre part, Robert MacLellan, qui dirige actuellement le comité d’audit de la société, succédera à William Young, qui a annoncé son intention de se retirer à la fin de son mandat actuel, en tant que président du conseil d’administration de Magna.

« L’équipe de direction de Magna gère cette période sans précédent avec une discipline financière et une pensée innovante qui profiteront à toutes les parties prenantes pour les années à venir », a déclaré M. Young.

Ainsi, Peter Bowie succédera à MacLellan en tant que président du comité d’audit. En outre, Thomas Weber, ancien membre du conseil consultatif technologique de Magna et ancien cadre de Daimler, a été nommé membre non indépendant et non exécutif du conseil d’administration.

Article précédentUne organisation de défense des droits de l’homme en Haïti dénonce le fait que l’ancien président Martelly reçoit une allocation mensuelle de 2,6 millions d’euros
Article suivantBMW porte à 75 % sa participation dans la coentreprise chinoise BMW Brilliance Automotive.