Accueil Economie Mobilisation de 18 millions de dirhams pour soutenir les travailleurs de l’artisanat...

Mobilisation de 18 millions de dirhams pour soutenir les travailleurs de l’artisanat de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima

271
0

Une convention de partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, d’un montant pouvant atteindre 18 millions de dirhams, vise à soutenir les travailleurs du secteur artisanal de la région.

L’accord, auquel participent également le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Economie Sociale et Solidaire, la Fondation Dar Al-Sanea et le Bureau de Coopération au Développement, vise à valoriser et valoriser les produits de l’artisanat de la région, apporter un appui à la commercialisation de ces produits et assurer l’accès aux marchés structurés, au niveau régional, national et international.

Les parties à l’accord, qui couvre la période 2023-2025, cherchent également, à travers le projet, à relancer le secteur de l’industrie traditionnelle et les travailleurs à la lumière des circonstances difficiles liées à la pandémie de Covid-19, et à assurer la pérennisation des activités économiques des artisans traditionnels, créer des opportunités d’emploi et améliorer les conditions de vie des travailleurs bénéficiant du programme.

Lire aussi:  La folie des prix élevés du carburant continue et l'emprise sur les citoyens s'intensifie

Ces crédits financiers seront mobilisés à parts égales entre la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et la Fondation Mohammed V pour la Solidarité à raison de 6 millions de dirhams par an. Les bénéficiaires seront sélectionnés selon les critères du statut social du porteur de projet, des qualifications entrepreneuriales et de l’expérience technique, et de la faisabilité technique, commerciale, économique et financière du projet.

Le projet cible principalement les acteurs du secteur traditionnel de l’industrie technique et productive, notamment les coopératives actives qui ont les qualifications pour croître et se développer, les très petites entreprises opérant dans le secteur informel ou les auto-entrepreneurs, et les jeunes porteurs d’idées innovantes, rentables et réalisables pour de très petits projets.

Lire aussi:  L'Unsa poursuit les campagnes de vaccination du bétail pour immuniser le cheptel national

Le projet est divisé en 3 axes principaux représentés dans l’appui à la production, tels que l’acquisition des équipements nécessaires, la structuration et l’organisation des travailleurs, le renforcement de leurs capacités de production et de contractualisation, la formation et l’accompagnement des filières techniques liées à l’artisanat, tandis que le deuxième axe concerne l’appui à la commercialisation en assurant l’accès au marché et en mettant à disposition des halls d’exposition, tandis que le troisième axe traite du soutien à l’accès au financement.

Marrakech, 2022-08-03 18:00:45 (Maroc-Actu) –

Article précédentLes activités des banques et des guichets participatifs continuent de croître
Article suivantLe Conseil de la concurrence inflige une sanction pécuniaire de 3 millions de dirhams à l’Autorité des experts comptables