Accueil Divertissements Récompense d’œuvres distinguées et mise à l’honneur d’Abdallah Ferkous à l’issue du...

Récompense d’œuvres distinguées et mise à l’honneur d’Abdallah Ferkous à l’issue du Festival Drame TV de Meknès

328
0

Le rideau est tombé sur les activités de la 11ème édition du Festival Drama TV de Meknès, organisé par l’Association du Spectacle Libre, sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI du 27 au 31 mai, avec l’aboutissement de plusieurs personnalités éminentes œuvres.

Au niveau du concours des séries, le grand prix est allé à la série « Bia Wal Beek » réalisée et écrite par Murad Al-Khoudi, tandis que le prix du scénario est allé à « Mall Al-Maleeh » d’Ayoub Lehnoud et une co-écriture de Mamoun Al-Nasiri, Ayoub Lehnoud, Oussama Ossos et Yahya Shaaban.

Le jury de ce concours, présidé par le romancier Dr. Mohamed Barada, accompagné de l’artiste Saadia Deeb et de la productrice Rashida Ahfoud, a décidé de décerner le prix de réalisation pour la série « Maktoub » réalisée par Alaa Akaboun, avec Amin Al-Naji, Maryam Al-Zaïmi, Hind Benjbara et Donia Boutazot.

En ce qui concerne la compétition de téléfilms, qui était présidée par le réalisateur Mohamed Abdel Rahman Al-Tazi, aux côtés de l’artiste Abdullah Shakiri et de l’artiste Naima Zaitan, le film « Fork of the Roses » du réalisateur Mourad El Khoudi a remporté son grand prix.

Le comité a décerné un prix spécial au nom d’un prix de rôle en duo, revenant à l’acteur Tariq Al-Bukhari pour le film « Fork Al-Ward ». Le prix du meilleur rôle masculin a été décerné au talentueux acteur Hassan Untel pour son génie dans le film « Al-Gadi, réalisé par Lotfi Ait Al-Jawi..

Lire aussi:  Courtney Cox confirme son retour dans Scream 6

Le prix du meilleur rôle féminin a été remporté par l’actrice Fatma Al-Zahraa Johari, et le prix du meilleur scénario a été décerné à Abdelilah Benhadar pour l’écriture du film « One Beck » réalisé par Ghazlan Asif, tandis que le prix de la meilleure réalisation est revenu au réalisateur de « Seven Nights » Shawky Al-Aufer.

La cérémonie d’ouverture, qui a été activée par l’artiste Majida Benkirane, a été marquée par un discours du directeur du festival, Mahmoud Belhassen, dans lequel il a souligné le haut niveau des œuvres participantes et la valeur du jury, louant les fidèles partenaires, appelant sur ceux qui ont abandonné la séance pour soutenir cette expérience qui contribue de manière significative à créer un dynamisme culturel et artistique et à honorer les œuvres de la Télévision Nationale et de ses créateurs.

À son tour, Karim El Sebaei, de la Société nationale de radio et de télévision, qui a remis un cadeau au directeur du festival Mahmoud Belhassan, en grande appréciation pour les efforts du festival en prêtant attention aux fictions télévisées et à leurs créateurs, a souligné la valeur artistique, festive et créative de ce festival, dont le retour après l’arrêt dû à la pandémie a constitué une victoire forte, et un réel gain pour l’industrie. Drame télévisé marocain.

Lire aussi:  La fin du Projet Adam, expliquée : Comment le paradoxe temporel est-il résolu ?

Il a également souligné l’intérêt de la Société Nationale de la Radio et de la Télévision du Maroc pour cette belle manifestation artistique, en raison de son rôle artistique, créatif et communicant auprès des artistes, et de ceux qui travaillent dans ce domaine, souhaitant à la direction du festival plus d’éclat et de continuité.

La cérémonie d’ouverture, qui a été suivie par un large public en présence d’une délégation officielle présentée par le gouverneur de la province de Meknès, a également vu la mise à l’honneur de l’artiste Abdullah Ferkous, après avoir honoré Fatiha Whatli lors de l’ouverture, un hommage qui a plu à Ferkous. , qui a exprimé sa fascination pour cette session à tous égards.

Cette session, organisée en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, le Conseil de la Région Fès-Meknès, la Communauté de Meknès, et en coopération avec la Société Nationale de Radio Télévision Marocaine et Channel Two, s’est caractérisée par des segments divers et féconds, qui ont beaucoup séduit le public meknèsien, qui a effectué un pèlerinage massif tout au long des journées du festival pour suivre son programme riche et utile.

Marrakech, 2022-06-02 19:43:11 (Maroc-Actu) –

Article précédentEconomie Circulaire : Rien ne se perd, tout peut se transformer !
Article suivantPSA WIND SERVICES achève ses travaux sur le projet de parc éolien de Taza