Accueil Economie Revue du programme exécutif de coopération entre le Maroc et la Mauritanie...

Revue du programme exécutif de coopération entre le Maroc et la Mauritanie dans les domaines de l’emploi et de la formation professionnelle

183
0

Avant-hier, lundi, à Nouakchott, le programme exécutif de coopération dans les domaines de l’emploi et de la formation professionnelle entre le Maroc et la Mauritanie, signé à Rabat en décembre dernier, a été examiné.
Ce programme, qui s’étend sur trois ans (2024-2026), a été passé en revue lors d’une rencontre entre la ministre mauritanienne de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Zainab Bint Ahmadnah, et l’ambassadeur du Royaume à Nouakchott, Hamid Chabar.
Cette rencontre a été l’occasion au cours de laquelle le ministre mauritanien a appelé à une coopération plus permanente entre les deux pays dans ce domaine afin d’améliorer le système de formation professionnelle et d’intégrer la jeunesse mauritanienne au marché du travail.
Il est à noter que le 18 décembre dernier à Rabat, un protocole d’accord a été signé entre le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younès Skouri, et son homologue mauritanien, Zainab Mint Ahmadnah, en vue de mettre en œuvre un programme de coopération en le domaine de l’emploi et de la formation professionnelle.
Ce programme exécutif s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du protocole d’accord conclu en 2021 à Nouakchott, et de l’accord-cadre signé lors de la huitième session du Haut Comité mixte maroco-mauritanien.
Le programme vise à faciliter l’échange d’expériences dans les domaines liés à l’emploi, à l’ingénierie de la formation, aux mécanismes d’accompagnement et à la création de petites entreprises, ainsi qu’à organiser, suivre et développer le système d’information sur le marché du travail.

Lire aussi:  Al-Mansoori : La couverture des agences urbaines est faible et ne répond pas à la régionalisation

Marrakech, 2024-01-09 18:00:33 (Maroc-Actu) –

Article précédentLa Mauritanie augmente les droits de douane sur les légumes marocains
Article suivantLes importations marocaines de fruits secs continuent d’augmenter