Accueil Divertissements Rita Ora signe pour la série Disney+ La Belle et la Bête

Rita Ora signe pour la série Disney+ La Belle et la Bête

1003
0

Marrakech, 8 févr. (CultureLoisir) –

Disney continue de revisiter certains de ses classiques et la société travaille déjà sur une série La Belle et la Bête pour Disney+. La production a ajouté un nouveau nom à son casting, qui comptera Rita Ora.

Comme le note Variety, la nouvelle a été dévoilée lors de la tournée de presse hivernale de la Television Critics Association. Ora jouera « une fugitive aux capacités surprenantes qui porte avec elle un secret qui pourrait affecter un royaume entier ». Les autres acteurs sont Josh Gad (LeFou), Luke Evans (Gaston), Briana Middleton, Fra Fee (Benoît Berlioz) et Jelani Alladin (Jean-Michel).

Lire aussi:  Le Festival de Rabat rend hommage à Nabil Ayouch lors de la cérémonie d'ouverture

La fiction se déroule des années avant les événements du film La Belle et la Bête, sorti en 1991. La série suit Gaston et LeFou dans leur voyage avec la demi-sœur de LeFou, Tilly, après une révélation surprenante sur leur passé. Le titre provisoire du projet est La Belle et la Bête.

Josh Gad est également producteur exécutif et co-showrunner aux côtés d’Edward Kitsis et Adam Horowitz. Liesl Tommy, qui réalise le premier épisode, Alan Menken et Luke Evans sont également producteurs exécutifs.

Lire aussi:  Bande-annonce de Outer Range : Josh Brolin en père de famille dévoué dans la série Prime Video

Ora est connu en tant que chanteur grâce à des chansons telles que Let You Love Me, Ritual, Hot Right Now et Anywhere. La série Disney+ ne sera pas son premier travail d’actrice. Elle a participé à des titres tels que la saga Fifty Shades, Fast & Furious 6, Redemption et Twist. Wonderwell, un film réalisé par Vlad Marsavin, est actuellement en attente de sortie.

Article précédentAmnesty International établit un lien entre la « stigmatisation » des médias pro-gouvernementaux au Venezuela et les détentions arbitraires.
Article suivantZendaya répond aux critiques concernant Euphoria, accusée de « glorifier » les drogues : « Ce n’est pas une fable morale ».