Accueil Auto/moto Salzgitter fournira au groupe Volkswagen de l’acier à faible émission de CO2...

Salzgitter fournira au groupe Volkswagen de l’acier à faible émission de CO2 à partir de 2025

883
0

Marrakech, 21 mars. (Maroc-Actu) –

Le groupe Volkswagen a signé un accord avec le sidérurgiste Salzgitter pour la fourniture d’acier à faibles émissions de dioxyde de carbone (CO2) à partir de fin 2025, a indiqué l’entreprise dans un communiqué.

D’ici la fin de l’année, les deux partenaires ont l’intention de finaliser et de convenir contractuellement des volumes d’achat d’acier à faible teneur en carbone pour la période allant de 2025 à 2030.

De son côté, Salzgitter s’est fixé pour objectif de réduire massivement les émissions de CO2 dans la production d’acier avec le programme de transformation « Salcos – Salzgitter Low CO2-Steelmaking ». À cette fin, des électrolyseurs d’hydrogène, des installations de réduction directe et des fours électriques sont construits à Salzgitter (Allemagne).

Lire aussi:  La location de véhicules a augmenté ses investissements en véhicules de 11% jusqu'en février, avec un total de 614,6 millions d'euros

Le producteur d’acier prévoit de réduire ses émissions de CO2 de plus de 95 % d’ici 2033, ce qui permettrait d’éviter 1 % des émissions totales de CO2 de l’Allemagne.

La coopération entre les deux entreprises dans le domaine de l' »acier vert » a débuté l’année dernière. Volkswagen a traité pour la première fois des échantillons d’acier à faible émission de CO2 produits par Salzgitter.

Cet acier est fabriqué selon la filière de production d’acier électrique à partir de déchets à l’usine de Peine (Allemagne) et son empreinte carbone a été réduite de 66 %. Cette année, Volkswagen prévoit d’acheter 3 000 tonnes supplémentaires de cet acier.

Lire aussi:  Sernauto demande au gouvernement une solution "urgente" à l'arrêt des transports et aux coûts énergétiques

L’accord vise également à établir un système de recyclage de l’acier en circuit fermé entre l’usine principale de Volkswagen à Wolfsburg et l’aciérie intégrée de Salzgitter. Il devrait être étendu à d’autres sites de production de Volkswagen à l’avenir.

Le groupe allemand va donc mettre les déchets d’acier issus de la production à la disposition de Salzgitter, qui les fera fondre, les transformera en nouveaux produits sidérurgiques et les livrera à Wolfsburg pour qu’ils soient utilisés dans la production de voitures.

Article précédentTunisie : 25 personnes meurent après le naufrage d’un bateau au large des côtes tunisiennes
Article suivantMaroc-Actu.-Madrid réunira plus d’une centaine de créateurs de contenu numérique à la VidCon en novembre prochain