Accueil L'International Tunisie : 25 personnes meurent après le naufrage d’un bateau au large...

Tunisie : 25 personnes meurent après le naufrage d’un bateau au large des côtes tunisiennes

971
0

Archive - Quelques-uns des gilets de sauvetage remis par l'ONG Open Arms à 70 migrants voyageant sur un skiff le 8 septembre 2021 en mer Méditerranée près de Lampedusa, en Sicile, en Italie. Le bateau 'Astral', appartenant à l'ONG


Dossier – Certains des gilets de sauvetage remis par l’ONG Open Arms à 70 migrants voyageant sur un skiff, le 8 septembre 2021, en mer Méditerranée près de Lampedusa, en Sicile, en Italie. Le bateau ‘Astral’, appartenant à l’ONG – Jesús Hellín – Europa Press – Archivo

Marrakech, 21 mars. (Maroc-Actu) –

Au moins 25 personnes sont mortes après le naufrage d’un bateau au large de la province de Nabeul, dans le nord-est de la Tunisie, vendredi, a déclaré l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Lire aussi:  Ukraine - L'Ukraine estime les pertes dues à l'agression russe dans le pays à 515 milliards d'euros.

Les corps ont été repêchés entre vendredi et samedi, a indiqué l’organisation, ajoutant que « le bateau dans lequel ils se trouvaient a quitté les côtes tunisiennes il y a plusieurs jours avec 60 personnes à bord ».

« L’identification des corps est en cours, mais selon les informations disponibles, il s’agit de migrants syriens et tunisiens », a indiqué l’agence dans un message sur son compte Facebook.

Elle a exprimé sa « grande tristesse face à cette nouvelle tragédie » et sa « profonde inquiétude face à la perte de vies humaines due au nombre croissant d’accidents enregistrés pendant la période hivernale de cette année ».

Ces derniers mois, la Tunisie a connu une recrudescence des tentatives de rejoindre les côtes européennes via la mer Méditerranée, un phénomène causé en partie par la grave crise économique que traverse le pays, qui est également l’un des points de départ des migrants en provenance d’Afrique subsaharienne.

Lire aussi:  Somalie - Les États-Unis annoncent de nouvelles sanctions contre les personnes responsables de "l'affaiblissement du processus démocratique" en Somalie.

L’OIM indique sur son site internet que depuis le début de l’année, plus de 230 personnes sont mortes ou ont été portées disparues alors qu’elles tentaient de traverser la mer Méditerranée pour atteindre les côtes européennes, un chiffre qui est passé à 2 048 en 2021, soit plus que les chiffres de 2020 et 2019.

Article précédentL’Espagnol Juan Colombás quitte le conseil d’administration du Credit Suisse
Article suivantSalzgitter fournira au groupe Volkswagen de l’acier à faible émission de CO2 à partir de 2025