Accueil L'International Ukraine – Le CNR déclare que la guerre en Ukraine doit mettre...

Ukraine – Le CNR déclare que la guerre en Ukraine doit mettre fin à l’indifférence à l’égard des autres conflits dans le monde.

1045
0

Le CNR demande une augmentation « immédiate » de l’aide aux crises en Syrie, au Yémen, dans la Corne de l’Afrique, au Sahel, etc.

Marrakech, 21 Mar. (Maroc-Actu) –

Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) a souligné lundi que le conflit en Ukraine « doit mettre fin à l’indifférence » à l’égard des guerres dans d’autres parties du monde et a appelé à une augmentation « immédiate » de l’aide humanitaire pour les crises telles que celles en Syrie, au Yémen, dans la Corne de l’Afrique et au Sahel.

« Lors du premier Forum humanitaire européen, qui débute aujourd’hui à Bruxelles, les dirigeants de l’Union européenne (UE) ont l’occasion de montrer qu’il est possible de donner des réponses collectives aux crises humanitaires où qu’elles se produisent », a expliqué le secrétaire général de l’ONG, Jan Egeland.

Il a souligné que « l’Ukraine est le dernier conflit terrifiant d’une longue série d’urgences qui nécessitent une augmentation immédiate de la réponse humanitaire et des efforts de résolution des conflits », avant de noter que « des crises généralisées comme celles de la Syrie, du Yémen, de la Corne de l’Afrique et du Sahel s’aggravent alors que les horreurs en Ukraine attirent l’attention ».

Lire aussi:  Colombie : Le SJP ouvre trois nouvelles macro-cases pour les crimes des FARC, des forces de sécurité et contre les peuples indigènes.

« L’aide humanitaire peut contribuer à atténuer les effets de ces crises sur les communautés vulnérables, mais en fin de compte, des solutions politiques inclusives sont nécessaires pour y mettre fin », a fait valoir M. Egeland, notant que « la rapidité avec laquelle l’UE, les Nations unies et d’autres partenaires internationaux ont agi en réponse à la guerre en Ukraine devrait déclencher la même urgence pour trouver des solutions aux crises négligées de notre époque ».

Elle a souligné que « la condamnation généralisée, les appels à la cessation du conflit, la mobilisation rapide de fonds et l’ouverture des frontières aux citoyens en quête de protection doivent être reproduits dans d’autres crises », selon un communiqué publié par l’organisation.

« C’est la première fois que l’Europe est témoin d’une fuite massive à cette vitesse depuis son seuil, mais la proximité ne définit pas une plus grande responsabilité en vertu du droit international des réfugiés. Nous espérons que l’UE montrera l’exemple et ouvrira la voie à une révision des mécanismes de protection existants, guidée par un impératif humanitaire, afin que toutes les personnes puissent être protégées de la même manière, quel que soit leur passeport », a-t-il souligné.

Lire aussi:  Ukraine : l'UE va consacrer 450 millions d'euros à l'achat d'armes létales pour l'Ukraine et geler les réserves de la Banque centrale russe

Enfin, M. Egeland a souligné que « l’UE et les Nations unies doivent immédiatement convoquer un sommet européen au cours duquel les chefs de gouvernement conviennent de partager véritablement la responsabilité des réfugiés fuyant l’Ukraine et d’autres pays ».

« Le sommet doit également aborder la question de la réinstallation effective des réfugiés en Europe, de la fourniture d’une assistance à long terme en Ukraine et de la diplomatie pour ouvrir la voie à un cessez-le-feu et à des pourparlers de paix », a conclu le secrétaire général du COR.

Article précédentMaroc-Actu – Le botnet Cyclos Blink s’attaque aux routeurs de marque Asus et aux appareils WatchGuard dans le monde entier
Article suivantFord prévoit d’appliquer un nouvel ERTE à Almussafes au cours du deuxième trimestre en raison de la pénurie de composants.