Accueil L'International Ukraine – L’Italie confisque les yachts de trois oligarques russes amarrés dans...

Ukraine – L’Italie confisque les yachts de trois oligarques russes amarrés dans des ports italiens

710
0

Marrakech, 5 Mar. (Maroc-Actu) –

Vendredi, des agents de la Garde des finances italienne ont saisi les yachts de trois oligarques russes, dont le magnat russe Alexei Mordashov, président du groupe sidérurgique russe Severstal, dans les régions italiennes de Ligurie et de Toscane.

L’oligarque Alexei Mordashov – considéré par le magazine Forbes comme l’homme le plus riche de Russie – est devenu la première victime des sanctions contre la Russie que l’Italie a adoptées avec les autres membres de l’Union européenne, selon le quotidien italien « La Repubblica ».

Son bateau, d’une valeur de 65 millions d’euros, était amarré dans le port de la ville italienne d’Imperia, dans le nord du pays. Outre ce coup porté à l’oligarque russe, Mordashov a des liens avec la banque russe Rossiya, l’une des sept qui ont été déconnectées du système bancaire SWIFT.

Lire aussi:  Ukraine - Poutine assure que seuls des soldats professionnels prendront part à l'opération militaire en Ukraine

Un autre des yachts confisqués par la police italienne appartient à un autre oligarque proche de Poutine, Gennady Timchenko, également actionnaire de la banque Rossiya. Son bateau, long de 52 mètres, était amarré à Portosole, dans la ville de Sanremo, également dans le nord de l’Italie, selon le « Corriere della Sera ».

Le dernier des yachts a été saisi par les autorités italiennes dans la province de Lucques, dans la région italienne de Toscane. L’oligarque qui possède ce yacht de luxe, estimé à 3 millions d’euros, est Oleg Savchenko, gouverneur du district de Kaluga, dans l’ouest de la Russie, et ancien directeur général de la société de construction Sik-Concor, selon « La Repubblica ».

Lire aussi:  Ukraine - La Pologne interdit la diffusion des chaînes de télévision russes

Ces opérations s’inscrivent dans le cadre des sanctions imposées par l’Europe aux milliardaires proches du président Poutine et, d’une manière générale, aux membres des entreprises privées et publiques qui apportent un soutien financier au chef du Kremlin.

Article précédentUn morceau de fusée frappe la face cachée de la lune.
Article suivantLes ventes de voitures sur le marché allemand ont augmenté de 3,2 % en février, à 200 512 unités