Accueil L'International Ukraine – L’ONU confirme la mort de plus de 900 civils depuis...

Ukraine – L’ONU confirme la mort de plus de 900 civils depuis le début de l’invasion de l’Ukraine

631
0

Marrakech, 20 Mar. (Maroc-Actu) –

Plus de 900 civils ont été tués et plus de 1 400 blessés à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie depuis le début de l’invasion, selon la dernière mise à jour du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme, publiée dimanche.

« Depuis le 24 février à 4 heures du matin, date du début de l’attaque armée de la Fédération de Russie contre l’Ukraine, jusqu’au 19 mars à 0 heure du matin, le Haut-Commissaire a enregistré 2 361 victimes civiles en Ukraine : 902 morts et 1 459 blessés », indique le rapport.

Ces chiffres représentent une augmentation de 55 morts et 60 blessés supplémentaires depuis le dernier bilan de samedi.

Les morts ont été identifiés comme étant 179 hommes, 134 femmes, 25 garçons et 11 filles, ainsi que 39 enfants et 514 adultes qui doivent encore être identifiés. Les blessés ont été identifiés comme étant 156 hommes, 117 femmes, 22 filles et 16 garçons, ainsi que 60 enfants et 1 088 adultes qui restent à identifier.

Lire aussi:  Ukraine - Les dirigeants de l'OTAN conviennent d'équiper l'Ukraine contre les attaques chimiques et d'activer les défenses alliées

Par zones de contrôle, l’ONU estime à 654 morts et 715 blessés les territoires encore contrôlés par le gouvernement ukrainien, auxquels il faut ajouter 195 morts et 561 blessés dans les zones sous son contrôle dans les régions contestées de Donetsk et de Lougansk, dans l’est du pays. Dans la zone contrôlée par les milices de ces républiques autoproclamées, l’ONU a enregistré 234 victimes (53 morts et 183 blessés).

L’ONU note que la plupart des victimes civiles ont été causées par l’utilisation d’armes explosives ayant une « large zone d’impact », par l’artillerie lourde, l’utilisation de plateformes de roquettes, ainsi que par des frappes aériennes.

Lire aussi:  La Russie et l'Ukraine confirment une nouvelle série de pourparlers en tête-à-tête au début de la semaine prochaine

L’ONU note que les chiffres réels « sont considérablement plus élevés, en particulier dans le territoire contrôlé par le gouvernement et surtout ces derniers jours », car les informations manquent dans certains endroits où des hostilités intenses ont eu lieu et de nombreux détails sur les victimes « doivent encore être corroborés ».

L’ONU prend également « note » du rapport du bureau du procureur général ukrainien, selon lequel, à 8 heures (heure locale) le 20 mars, 115 enfants avaient été tués et plus de 140 blessés.

L’ONU reconnaît également l’existence d’un rapport de la police nationale de la région de Kharkiv, selon lequel à 18h00 (heure locale) le 19 mars, le nombre total de victimes civiles dans la région de Kharkiv était de 266 civils tués, dont 14 enfants.

Article précédentSahara – Le CEAS-Sahara reproche à l’Espagne de défendre l’Ukraine alors qu’au Sahara « nous soutenons l’occupant ».
Article suivantInde : Au moins 18 morts dus à la consommation d’alcool frelaté en Inde.