Accueil L'International Ukraine – L’ONU rapporte qu’au moins 64 civils ont été tués depuis...

Ukraine – L’ONU rapporte qu’au moins 64 civils ont été tués depuis le début de l’invasion russe en Ukraine.

806
0

Le HCR signale que des centaines de milliers de personnes sont privées d’eau et d’électricité alors que le HCR fait état de plus de 150 000 réfugiés en trois jours.

Marrakech, 26 févr. (Maroc-Actu) –

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a constaté qu’au moins 64 civils ont été tués et environ 176 autres blessés au cours des trois premiers jours de l’invasion russe en Ukraine, qui a commencé jeudi dernier.

Dans son évaluation provisoire, qui reflète les estimations des agences des Nations Unies, l’OCHA fait également état d’immenses dommages aux biens civils qui ont laissé « des centaines de milliers de personnes sans eau ni électricité ». En outre, « des centaines de maisons ont été endommagées ou détruites », ajoute le rapport.

En ce qui concerne les combats, l’ONU note que « les troupes russes sont entrées en Ukraine avec de violents combats dans les principales villes, dont la capitale Kiev, Kharkiv, Kherson et Odessa, entre autres, ainsi que dans les républiques autoproclamées de Donetsk et de Louhansk, déjà engagées dans un conflit armé de huit ans avec le gouvernement ukrainien ».

Lire aussi:  Ukraine - Les États-Unis et l'UE discutent de l'interdiction des importations de pétrole russe

Le Haut Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a estimé samedi que plus de 150 000 réfugiés ont déjà fui l’Ukraine face à l’invasion russe, dont la moitié vers la Pologne.

« 150 000 réfugiés ukrainiens ont déjà traversé vers les pays voisins, dont la moitié vers la Pologne et beaucoup vers la Hongrie, la Moldavie, la Roumanie et au-delà », a déclaré le chef du HCR sur son compte Twitter.

Le ministère polonais de l’Intérieur avait indiqué plus tôt dans la journée de samedi que plus de 100 000 personnes avaient déjà franchi la frontière depuis l’Ukraine à la suite de l’invasion russe.

D’autre part, OCHA rapporte que « les agences des Nations Unies et les partenaires humanitaires ont été contraints de suspendre leurs opérations en raison de la détérioration de la situation sécuritaire ».

Cependant, tous « maintiennent leur présence dans le pays » et restent engagés « à rester sur le terrain pour répondre aux besoins humanitaires croissants et aux risques de protection dès que la situation le permettra. »

Lire aussi:  La Cour constitutionnelle italienne annule un référendum sur l'euthanasie parce qu'il "ne protège pas la vie".

PERTES AU COMBAT

Quant au chapitre confus des pertes au combat, le gouvernement ukrainien a annoncé samedi que plus de 1 000 militaires russes avaient été tués et 2 500 blessés depuis le début de l’invasion, selon Oleksiy Arestovich, adjoint au bureau du président, lors d’une conférence de presse rapportée par Ukrinform.

Il s’agit toutefois de chiffres nettement inférieurs à ceux présentés par d’autres responsables ukrainiens, tels que Mikhail Podoliak, également conseiller du chef de la Présidence, qui avait déclaré samedi que 3 500 soldats russes avaient été tués depuis le début de la guerre et moins de 200 faits prisonniers.

Arestovich a en revanche signalé la capture de 300 militaires russes depuis le début de l’invasion et a mis à la disposition de leurs familles et de leurs proches une ligne d’assistance téléphonique afin qu’ils puissent essayer de contacter quelqu’un qui connaît leur état.

La Russie n’a pas commenté ces déclarations ni publié d’estimations du nombre de personnes tuées ou capturées au cours de l’invasion.

M. Arestovich a tenu à préciser que ces chiffres sont constamment révisés en raison de la situation conflictuelle sur le terrain.

Article précédentHuawei annonce MatePad Paper, sa première tablette à encre électronique offrant une expérience immersive de lecture et d’écriture
Article suivantUkraine – Boris Johnson déclare que le Royaume-Uni va « bien sûr » accueillir des réfugiés ukrainiens.