Accueil Auto/moto Volvo, la marque la mieux notée par les concessionnaires pour la deuxième...

Volvo, la marque la mieux notée par les concessionnaires pour la deuxième année consécutive

1092
0

Deux tiers des concessionnaires estiment que le rendement de leur chiffre d’affaires est inférieur à 1 %.

Marrakech, 2 Mar. (Maroc-Actu) –

Le constructeur automobile Volvo est la marque la plus appréciée par ses concessionnaires pour la deuxième année consécutive, selon le rapport « V_CON » préparé par le cabinet de conseil MSI pour la Fédération des associations de concessionnaires automobiles (Faconauto).

Cette étude, présentée ce mercredi dans le cadre du 31e Congrès & Expo, analyse le degré de satisfaction des concessionnaires vis-à-vis des marques qu’ils représentent dans les aspects les plus importants de l’activité.

Plus précisément, les données ont été recueillies auprès des concessionnaires de 22 constructeurs, ce qui représente près de 90 % du marché national. La marque suédoise a obtenu le score le plus élevé, soit 9,3, suivie de Cupra, avec 8,6, et de Seat, avec 8,4. De l’autre côté de l’échelle, les plus mauvais élèves sont Citroën, avec 1,8, et Peugeot et Opel, tous deux avec 2.

En termes de rentabilité, 66 % placent leur rentabilité moyenne en dessous de 1 % du chiffre d’affaires, contre 67 % dans l’enquête de l’année précédente, tandis que 27 % des concessionnaires affirment avoir une rentabilité négative, soit un point de plus que l’année précédente.

Cependant, seuls 12% du réseau commercial ont placé leur rentabilité au-dessus de 2%, un chiffre que le secteur considère comme raisonnable pour le niveau d’investissement et de risque commercial qu’il prend.

Par marque, Volvo, BMW et Cupra sont les réseaux les plus satisfaits dans cette section, tandis que ceux de Peugeot, Citroën et Opel étaient les plus satisfaits.
les concessionnaires qui ont jugé leurs marques les plus mauvaises à cet égard.

Lire aussi:  Lexus et des étudiants du Royal College of Art de Londres conçoivent la voiture du futur.

Néanmoins, l’étude montre un léger regain de confiance des concessionnaires, 5,8 sur 10 estimant que la marque maintiendra son activité au cours des cinq prochaines années, soit près d’un demi-point de plus que dans l’enquête de l’année dernière.

En outre, l’appréciation par les concessionnaires du retour sur investissement a également augmenté, même si seulement 4,2 sur 10 se disent satisfaits. Seuls quatre concessionnaires sur dix affirment que la valeur de leur entreprise s’est améliorée ou s’améliorera au cours de l’année.

Les concessionnaires Volvo, Cupra et Kia ont été les mieux notés en termes de retour sur investissement, tandis que Peugeot, Opel et Citroën sont en queue de peloton.

L’étude a également interrogé les concessionnaires sur le modèle de relation qu’ils entretiennent avec les marques, le contrat d’agence étant le plus important. A cet égard, 40% estiment que les relations avec leurs marques évoluent vers de tels contrats d’agence, à partir du modèle actuel basé sur des contrats de distribution.

En ce qui concerne le contrat d’agence, les concessionnaires interrogés soulignent qu’il réduira leur stock (34%), donnera des marges plus prévisibles (27%), et signifiera moins d’investissements (21%), tandis que 45,9% disent avoir peu confiance dans les Fonds européens de nouvelle génération, et 24% n’ont aucune confiance en eux.

D’autre part, l’étude a posé des questions sur la politique commerciale des marques et les concessionnaires ont évalué leurs marques en dessous de quatre sur dix, montrant une opinion très négative concernant les objectifs, avec une note de trois.

Lire aussi:  L'Anfac se félicite de la publication de la Perte VEC et appelle à une "canalisation agile" de l'aide

Les réseaux qui ont obtenu les meilleurs résultats dans cette section sont Cupra, Volvo et Mercedes-Benz, contre Opel, Peugeot et Citroën, qui ont été les moins bien notés.

Au total, 5,5 personnes interrogées sur 10 ont déclaré que les normes fixées par les constructeurs pour leurs concessionnaires les aident à avoir un avantage sur leurs concurrents. Volvo, Kia et Seat sont les réseaux qui ont vu le plus de valeur dans ces normes pour leur activité.

En ce qui concerne la numérisation des processus, 55% ont déclaré que l’investissement des marques dans la numérisation est insuffisant, tandis que la quantité, la qualité et la gestion des pistes sont considérées positivement par seulement 5 concessionnaires sur 10.

Dans ce domaine, les marques les mieux notées par leurs réseaux sont Volvo, Kia et Cupra, Opel, Peugeot et Citroën se situant à l’autre bout de l’échelle.

En ce qui concerne l’orientation des constructeurs vers l’électrification, l’étude fait état d’un score de 5 sur 10 concernant la satisfaction globale du concessionnaire vis-à-vis de ce processus.

Volvo, Cupra et Renault sont les marques les mieux notées en termes d’électrification, tandis que Peugeot, Opel et Citroën sont les moins bien notées.

Enfin, le rapport examine l’orientation de ses constructeurs vers les nouvelles solutions de mobilité, avec Volvo, Renault et
Kia a obtenu le meilleur score, tandis que Suzuki, Fiat et Opel ont été les moins bien notés par leurs concessionnaires.

Article précédentAMP3.- Ukraine : l’Assemblée générale de l’ONU adopte une résolution condamnant l’invasion lors d’une session extraordinaire
Article suivantWhatsApp améliore les mémos vocaux avec la possibilité de mettre en pause et de reprendre un enregistrement