Accueil L'International AMP – Moyen-Orient – La police israélienne tue un Palestinien qui avait...

AMP – Moyen-Orient – La police israélienne tue un Palestinien qui avait poignardé un policier à Jérusalem

784
0

L’Autorité palestinienne parle d' »exécution » et appelle la communauté internationale à condamner Israël.

Marrakech, Mar. 6. (Maroc-Actu) –

Les forces de sécurité israéliennes ont abattu un Palestinien qui avait poignardé et blessé un policier dans la vieille ville de Jérusalem, dimanche.

Le jeune homme de 19 ans « s’est approché des policiers qui étaient postés à la porte Bab al Huta dans la vieille ville de Jérusalem, a sorti un couteau et a poignardé l’un d’entre eux », selon le communiqué de la police.

Un deuxième officier a été blessé à la jambe par un « tir ami » lorsqu’il a été accidentellement abattu par ses collègues alors qu’ils ouvraient le feu sur l’assaillant, qui est mort sur place, rapporte le « Times of Israel ». Les deux officiers blessés sont traités à l’hôpital avec un pronostic léger à modéré.

Lire aussi:  Le Parlement ukrainien soutient l'exemption de responsabilité des civils qui utilisent des armes pour repousser l'invasion russe.

Pour sa part, le ministère palestinien des affaires étrangères a qualifié l’incident d' »exécution » par les forces israéliennes et a condamné « les mesures de punition collective imposées par la police d’occupation contre les habitants de Jérusalem ».

Le ministère a déclaré dans un communiqué publié sur son site Internet que « ce crime odieux intervient au milieu d’une vague d’actions d’occupation accrues dans la ville sainte ces derniers jours, qui ont fait de nombreuses victimes parmi les civils palestiniens sans défense, y compris des enfants. »

Il a donc reproché à la communauté internationale d' »ignorer les crimes d’Israël » et a déclaré que ces actes « s’apparentent à des crimes de guerre et à des crimes contre l’humanité », avant de déplorer que les pays « préfèrent fermer les yeux sur la souffrance des Palestiniens ».

Lire aussi:  Ukraine - L'ONU nomme un médiateur pour négocier un "cessez-le-feu humanitaire" en Ukraine

Le ministère a également appelé le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, à activer « le système international de protection des Palestiniens sous occupation » et a déclaré qu’il est « indispensable que le peuple palestinien ait le droit à l’autodétermination » et à la création d’un État indépendant avec Jérusalem-Est comme capitale.

Enfin, il a appelé la Cour pénale internationale (CPI) « à assumer ses responsabilités et à accélérer le début de ses enquêtes sur les crimes de l’occupation et des colons » contre la population palestinienne dans les territoires palestiniens occupés.

Article précédentWill Smith et Michael B. Jordan à l’affiche de la suite d’I Am Legend
Article suivantUkraine – Les autorités russes interdisent l’accès au magazine « Snob », ce qui porte à cinq le nombre total de médias censurés.