Accueil L'International Biden conseille aux Américains de quitter l’Ukraine « maintenant ».

Biden conseille aux Américains de quitter l’Ukraine « maintenant ».

835
0

Marrakech, 11 févr. (Maroc-Actu) –

Le président américain Joe Biden a conseillé aux citoyens américains résidant en Ukraine de partir « maintenant », dans un contexte de tensions liées au renforcement des troupes russes près de la frontière ukrainienne.

« Ce n’est pas comme si nous avions affaire à une organisation terroriste. Nous avons affaire à l’une des plus grandes armées du monde. C’est une situation très différente et les choses pourraient devenir folles très rapidement », a déclaré M. Biden lors d’une interview avec le présentateur américain de NBC, Lester Holt.

En réponse à l’une des questions de M. Holt sur une éventuelle opération américaine de sauvetage des Américains vivant en Ukraine, M. Biden a déclaré qu’il n’envisageait aucun scénario car ce serait « une guerre mondiale » au moment où « les Américains et la Russie » commenceraient à se tirer dessus.

Lors d’une conférence de presse tenue fin janvier, deux hauts fonctionnaires du département d’État ont affirmé que « le gouvernement américain ne serait pas en mesure d’évacuer les citoyens américains en cas de conflit ».

Lire aussi:  Ukraine - L'OSCE déplore le décès d'un membre du personnel de la mission internationale en Ukraine

Le même jour, les États-Unis ont ordonné aux familles des diplomates de leur ambassade en Ukraine de quitter le pays face à la  » menace continue d’une action militaire de la Russie « , ajoutant que le  » personnel non essentiel  » pouvait quitter le pays s’il le souhaitait, selon un communiqué du 23 janvier.

Ils ont également informé les citoyens résidant dans le pays que « la situation en matière de sécurité, notamment le long des frontières de l’Ukraine, en Crimée occupée par la Russie et à Donetsk sous contrôle russe, est imprévisible et pourrait se détériorer à tout moment », et leur ont conseillé de quitter le pays par des vols commerciaux ou d’autres moyens de transport.

Selon le « New York Times », un haut fonctionnaire américain a confirmé que les responsables militaires et du renseignement de l’administration Biden estimaient que l’armée russe avait rassemblé 70 % des forces dont elle aurait besoin pour une invasion complète de l’Ukraine.

Lire aussi:  L'Algérie critique la "deuxième trahison historique" de l'Espagne envers le peuple sahraoui, selon des sources diplomatiques.

Cette information a ensuite été commentée par l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Linda Thomas-Greenfield, en réponse à une autre question de la presse concernant les mouvements de troupes russes et une possible « chute » de Kiev dans environ 48 heures.

« Nous travaillons toujours pour dissuader les Russes de prendre la mauvaise décision de choisir la confrontation », avait alors déclaré Mme Thomas-Greenfield, ajoutant que les États-Unis « continuent de travailler à une solution diplomatique ».

Dans l’interview accordée jeudi à la chaîne NBC, M. Biden a réglé la question en déclarant que le président russe Vladimir Poutine « est suffisamment intelligent pour, en fait, ne rien faire qui puisse avoir un impact négatif sur les citoyens américains ».