Accueil Economie La Chambre des Industries Traditionnelles de la région Fès-Meknès et le Ministère...

La Chambre des Industries Traditionnelles de la région Fès-Meknès et le Ministère du Tourisme organisent la deuxième session du Salon National du Cuir

137
0

Durant la période allant du 5 au 14 janvier, la ville de Fès accueillera les activités de la deuxième session du Salon National du Cuir, organisée par la Chambre d’Industrie Traditionnelle de la région Fès-Meknès en partenariat avec le Ministère du Tourisme, de l’Industrie Traditionnelle. et économie sociale et solidaire.
Cet événement, organisé en partenariat avec le gouvernorat de la région Fès-Meknès, le conseil régional de Fès-Meknès et les conseils communautaires et préfectoraux de Fès, en coordination avec la Direction régionale de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire de Fès, verra la participation de plus de 120 modèles masculins et féminins venus de diverses régions du Royaume, représentant les artisans, les artisans traditionnels et les entreprises. Des petites et moyennes coopératives artisanales et professionnelles œuvrant dans le secteur du cuir, ainsi que des acteurs spécialisés dans l’équipement technique de ce secteur.
Il a été confirmé lors d’une conférence de presse organisée aujourd’hui mardi pour présenter le programme général de l’exposition et ses objectifs que cet événement national, qui se déroulera sur une superficie totale d’environ 4.000 mètres carrés, vise à raviver et à élever le valeur de l’industrie traditionnelle dans ce secteur à travers la définition distinguée de ses métiers auprès du public, et la création et l’engagement d’un nouveau dynamisme dans le secteur. Commercialisation et promotion de produits appartenant au secteur du cuir.
L’Exposition nationale du cuir, qui se déroule sous le slogan « Le secteur du cuir : un pilier fondamental, un passé brillant et un avenir à développer davantage », vise également à permettre aux visiteurs de découvrir la créativité des artisans traditionnels représentant l’artisanat du cuir, et à échanger des expériences et des connaissances entre les différents acteurs de ce secteur.
L’exposition se distingue également par la disponibilité d’espaces spéciaux pour les objets artistiques et les produits des diplômés des établissements de formation professionnelle, en plus d’un pavillon pour les jeunes, d’un pavillon commercial destiné à la vente, d’un pavillon pour les équipements techniques, d’un pavillon institutionnel et d’un espace spécial pour les enfants.
Le programme de cet événement comprend la célébration des artisans et enseignants traditionnels les plus éminents qui ont laissé des marques immortelles dans le secteur du cuir, et l’organisation de soirées artistiques tout au long des jours de l’exposition, interprétées par des groupes artistiques et folkloriques du patrimoine authentique marocain.
Dans une déclaration à la presse à cette occasion, le président de la Chambre des industries traditionnelles de la région Fès-Meknès, Abdelmalek Boutienne, a indiqué que le Salon national du cuir accueillera des personnalités aux niveaux local, régional et national spécialisées dans le domaine du cuir. ce domaine, ajoutant que le programme de l’événement comprend des séminaires, des tables rondes et des séminaires spécialisés sur le secteur du cuir. Il sera encadré par des experts et des chercheurs du domaine.
Al-Boutin a souligné que la manifestation sera également l’occasion pour les artisans et artisans traditionnels de bénéficier d’un certain nombre de formations, dans le but de renforcer leurs capacités et d’accroître leurs connaissances dans ce domaine.
De son côté, le directeur régional de l’industrie traditionnelle de la région Fès-Meknès, Abderrahim Belkhayat, a confirmé que la ville de Fès et la région en général ont connu, ces dernières années, un dynamisme important dans la commercialisation des produits traditionnels, à mesure que les exportations du secteur ont enregistré une augmentation notable, en plus de l’organisation d’expositions thématiques qui sont devenues un modèle pionnier au niveau national.
Il convient de noter que la première session de l’exposition a été organisée en 2019 et a vu la participation de 104 modèles masculins et féminins venus de différentes villes marocaines. Le nombre de visiteurs de cet événement a atteint environ 100 mille visiteurs, hommes et femmes, et le nombre de transactions a été fixé à 5 millions et 320 mille dirhams.

Lire aussi:  Organisation de la 26e Conférence des gouverneurs des banques centrales des pays francophones

Marrakech, 2024-01-03 18:00:11 (Maroc-Actu) –

Article précédent50 % de l’eau potable proviendra du dessalement d’ici 2030
Article suivantLa question du patrimoine et de la culture populaire dans le théâtre marocain