Accueil Economie Lancement de l’application d’information « Alfa Falah » pour éradiquer l’analphabétisme fonctionnel chez les...

Lancement de l’application d’information « Alfa Falah » pour éradiquer l’analphabétisme fonctionnel chez les agriculteurs

330
0

L’Agence Millenium Challenge Account-Maroc et l’Agence Nationale de Lutte contre l’Analphabétisme ont supervisé, le lundi 20 mars 2023 à Rabat, en marge du Colloque National sur la Titularisation Foncière de Certaines Communautés Dynastiques de l’Ouest et du Haouz, le lancement de une application d’information pour l’alphabétisation fonctionnelle dans le secteur agricole, ainsi qu’une plateforme numérique de formation à distance au profit des acteurs de la lutte contre l’analphabétisme.

L’élaboration et le lancement de ces outils d’information s’inscrivent dans le cadre du programme d’alphabétisation fonctionnelle qui se traduit par l’élaboration des mesures d’accompagnement du processus de titrage de 56 000 hectares de terres communales situées au sein des départements d’irrigation du Gharb et du Haouz.

L’application d’information « Alpha Fellah » est une application pour smartphones qui permet au bénéficiaire d’apprendre à distance. Cette application comprend un contenu diversifié et simplifié, qui a été conçu et développé autour de 19 unités afin de répondre aux besoins de la population cible et de faciliter son apprentissage et son autoformation à tout moment. Faciliter l’accès aux contenus et enrichir les connaissances des formateurs dans les domaines de l’andragogie et du processus d’appropriation.

Outre le développement de ces outils numériques, les mesures mises en œuvre dans le cadre du programme d’alphabétisation fonctionnelle liée au processus d’appropriation comprennent le développement de trois unités complémentaires, à travers l’élaboration d’un programme d’alphabétisation fonctionnelle pour le processus d’appropriation, et le renforcement des capacités des acteurs de l’alphabétisation fonctionnelle par la formation des ressources humaines. Qui comprenait 15 cadres et cadres de l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme, 245 responsables d’associations et de coopératives partenaires de l’Agence Nationale de Lutte contre l’Alphabétisation, et 244 composantes chargées d’activer les cours d’alphabétisation, en plus d’ouvrir 304 régiments d’alphabétisation fonctionnelle dans les deux zones pilotes du projet au profit de 9 132 bénéficiaires.

Lire aussi:  Le groupe Oland a été couronné de trois certificats de qualité et de sécurité alimentaire

Toutes ces mesures, pour lesquelles une enveloppe financière d’environ 2,6 M$ a été allouée, dont 1,2 M$ pour le processus d’ouverture des services d’alphabétisation fonctionnelle, ciblant environ 12 450 bénéficiaires, s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du volet « Mesures d’accompagnement du processus d’appropriation collective ». des terrains situés à l’intérieur des départements d’irrigation de l’Ouest et d’Al Haouz » en dessinant l’activité « Immobilier rural » qui s’inscrit dans le cadre du programme de coopération « Seconde Charte », signée entre le Gouvernement du Royaume du Maroc et le Gouvernement des États-Unis of America, représentée par Millennium Challenge Corporation, qui est supervisée par l’Agence MCA-Morocco.

Ces mesures d’accompagnement, qui concernaient également le renforcement des capacités techniques et professionnelles d’environ 132 000 paysans et l’apport d’un appui financier et technique à 15 coopératives de jeunes et de femmes afin de promouvoir les initiatives d’entreprenariat agricole, visent à tirer le maximum de bénéfices de la propriété processus.

Ces mesures d’accompagnement, élaborées et mises en œuvre en partenariat avec l’Office National de Conseil Agricole, l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme et le Groupement Marocain de Crédit Agricole, ont été prises afin d’assurer une meilleure valorisation agricole des terres à posséder, ainsi que de réaliser un développement inclusif de la population ciblée, et de faciliter sa réhabilitation et l’accession à son indépendance économique.

Pour rappel, le processus de titrage expérimental soutient les efforts déployés par le gouvernement dans le but de mettre en œuvre les hautes directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a appelé à la nécessité « d’efforts concertés pour rendre le processus d’appropriation des terres communales situées dans les périmètres irrigués ». cercles prospères au profit des ayants droit, alors que ce titrage est gratuit », et de faire des Fonciers collectifs un levier de développement économique et social en milieu rural.

Lire aussi:  Les disparités salariales sont les manifestations les plus marquantes de la discrimination sexuelle au Maroc

Ce processus d’appropriation est mené en étroite collaboration avec les différents acteurs institutionnels concernés, notamment le Ministère de l’Intérieur, le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche, du Développement Rural, des Eaux et Forêts, l’Agence Nationale de la Préservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie, et les Offices Régionaux d’Investissement Agricole de l’Ouest et du Haouz.

Ainsi, le bilan intermédiaire met en exergue la mise en œuvre du processus de titrage expérimental sur une superficie d’environ 55 200 hectares de terres communales situées au sein des départements d’irrigation du Gharb et d’Al Haouz dans les provinces de Kenitra, Sidi Slimane, Sidi Kacem et Kalaat Sraghna, au profit d’environ 46 400 bénéficiaires dont environ 16 000 femmes..

Par ailleurs, l’activation des nouvelles dispositions de la loi n° 64.17 a permis l’accompagnement d’environ 30 000 héritiers et ayants droit, dont 15 800 femmes, dans le processus d’établissement des contrats de succession à l’horizon de l’inscription de leurs noms dans les redevances liées aux terres. être possédé.

L’activité « Immobilier rural », pour laquelle une enveloppe financière d’environ 33 millions de dollars a été allouée, vise principalement à améliorer le niveau de vie de la population ciblée en formalisant leurs droits immobiliers afin d’augmenter le volume des investissements agricoles, redynamiser le marché immobilier, apporter un accompagnement social et économique aux bénéficiaires, et créer des opportunités d’emploi.

Marrakech, 2023-03-22 18:32:32 (Maroc-Actu) –

Article précédentHafid Elalamy est nommé nouveau directeur des relations institutionnelles de FRS Maroc
Article suivantSignature d’une convention de partenariat pour le développement et la promotion de l’immobilier industriel et commercial