Accueil L'International Le Danemark est disposé à accueillir des troupes américaines dans le cadre...

Le Danemark est disposé à accueillir des troupes américaines dans le cadre d’un accord de défense encore en cours de négociation.

919
0

Marrakech, 10 févr. (Maroc-Actu) –

La première ministre danoise, Mette Frederiksen, a déclaré jeudi qu’elle était favorable à l’accueil de troupes des États-Unis dans le cadre d’un accord de défense bilatéral encore en cours de négociation.

Lors d’une conférence de presse, M. Frederiksen a déclaré que, bien que la nature exacte de cette collaboration n’ait pas encore été définie, elle pourrait impliquer la présence de troupes, d’équipements et de matériel militaires américains sur le sol danois.

Le premier ministre du Danemark, qui est membre de l’OTAN, a déclaré que les détails de l’accord devaient encore être négociés. Elle a également souligné que l’accord n’est pas lié aux tensions entre l’Ukraine et la Russie.

Lire aussi:  Colombie - Au moins onze blessés au premier jour de la "grève armée" imposée par l'ELN en Colombie.

Le ministre danois de la défense, Morten Bodskov, a souligné que l’accord ne conduirait pas à l’ouverture de bases américaines au Danemark, mais a indiqué qu’il donnerait à son armée « un autre pied à terre » en Europe.

Le ministre des Affaires étrangères Jeppe Kofod a expliqué que le Danemark n’est qu’un des nombreux pays qui améliorent leurs accords de défense avec Washington, selon le quotidien local « The Post ».

Le porte-parole du département d’État américain, Ned Price, a salué « l’offre » de M. Frederiksen et a déclaré qu’une fois les négociations terminées, l’accord permettra aux deux nations « d’approfondir l’étroit partenariat de sécurité, de renforcer encore la coopération sur les opérations de l’OTAN et de contribuer ensemble à la croissance continue de la sécurité transatlantique ».

Lire aussi:  Venezuela - Maduro dénonce le fait qu'Iván Duque ait financé "El Koki" pour installer une base paramilitaire au Venezuela.

Dans une déclaration, M. Price a souligné que les négociations sont une « progression naturelle de décennies de coopération en matière de sécurité » et, selon lui, l’ouverture du dialogue avec le Danemark « reflète l’engagement des États-Unis à réaffirmer et à revigorer les partenariats américains pour relever les défis communs en matière de sécurité tout en protégeant les intérêts et les valeurs partagés ».

Article précédentAtresmedia présente La edad de la ira, une série qui « appelle à la réflexion » sur la situation des adolescents.
Article suivantL’OTAN offre à l’Ukraine un soutien « politique et pratique » face à la menace d’invasion russe