Accueil Divertissements Le documentaire « La carte postale » de la réalisatrice marocaine Asmaa Al-Madhir remporte...

Le documentaire « La carte postale » de la réalisatrice marocaine Asmaa Al-Madhir remporte le Grand Prix

211
0

La jeune réalisatrice marocaine Asmaa Al-Mader a remporté le Grand Prix du Festival international du documentaire d’Agadir (Vidadoc), pour son documentaire « Carte postale » (2020-83 D), qui a participé à la compétition officielle de la treizième session de ce festival spécialisé dans cinéma documentaire, ainsi que 11 autres films. .
Ce film est un retour et une découverte du village que la mère du réalisateur a quitté très jeune sans y revenir. Après avoir trouvé une vieille carte postale du village mentionné, Asmaa Al-Madire a décidé de se rendre dans la ville natale de sa mère à la recherche du passé et des racines de cette dernière en s’ouvrant à la vie des femmes qui y vivent.
Le reste des récompenses annoncées par le jury lors de la cérémonie de clôture de l’édition 2022 du festival, le vendredi 17 juin au soir, sont les suivantes :
Prix ​​spécial du jury :
Le film « Nous sommes les étudiants » (2022-83j), réalisé par Rafiki Feriala, et produit par la République centrafricaine, la France, l’Arabie saoudite et la République démocratique du Congo, l’a remporté.
Prix ​​du premier travail :
C’était la part du film « Comme la fin de l’été » (2021-52j), réalisé par Mohamed Boubedar, et c’est une production franco-marocaine.
Le jury, composé de la réalisatrice marocaine Mariam Bekir, de la réalisatrice française Marie-Pierre Britas, de l’universitaire tunisien Chiraz Latiri, du réalisateur et scénariste comorien Mohamed Said Ouma et du réalisateur malien Othmane Samassiko, n’a pas manqué d’attribuer une mention spéciale au film « Leur Algérie » ( 2020-72 d) réalisé par Lina Soualem, qui est produit par la France, l’Algérie, la Suisse et le Qatar.
Un deuxième comité, composé des neuf bénéficiaires de la dixième édition du programme de résidences africaines, a décerné un prix exceptionnel au film « Night Nursery » (2021-67 j) réalisé par Momouni Sano, produit par le Burkina Faso, la France et l’Allemagne , à l’occasion du dixième anniversaire de la cellule documentaire du festival.
A noter que le reste des films, qui n’ont pas eu la chance de recevoir un prix ou une mention, sont : « Hospital No. 6 » (114 j) Li Yi, produit par France/Chine (2021), « Welcome » (95 j) Luca Vernier, Produit par la France (2020), « Les exclus » (114 D) de Hamza El Aouni, Produit par la Tunisie (2020), « La mort et l’argent » (44 D) de Lionel Douy Kebi, Produit par France/Bonin (2021), « It Will Come » Love Later » (81d) de Julia Furer, produit par la Suisse (2021), « Children of the Mist » (92d) de Halo Diem, produit par le Vietnam (2021),  » Blocks » (52d) de Karim Habit, produit par France/Maroc (2021).
A noter que le Festival International du Documentaire d’Agadir est organisé par l’Association Audiovisuelle Culture et Education (ACEA) en partenariat et en coopération avec des institutions publiques et privées.

Lire aussi:  De nouvelles images de Batman, Aquaman, Black Adam et The Flash dans une vidéo des films DC.

> Ahmed Sigilmassi

Mots clés

Asmaa, Al-Baridiya, carte, prix, film, grandiose, réalisateur, marocain, documentaire, réalisé par le réalisateur, obtient

Marrakech, 2022-06-20 08:55:47 (Maroc-Actu) –

Article précédentRassemblement contre l’exécution de Samir Corporation par le gouvernement
Article suivantBenali souligne l’importance des investisseurs souverains dans le domaine de la transition énergétique