Accueil Economie Rassemblement contre l’exécution de Samir Corporation par le gouvernement

Rassemblement contre l’exécution de Samir Corporation par le gouvernement

203
0

Le Front local de suivi de la crise de la raffinerie de Samir a annoncé se préparer à organiser une marche dans les prochains jours, après la veillée prévue le premier soir hier, lundi, devant le tribunal de première instance de Muhammadiyah, venu dénoncer une fois encore une fois l’insistance des autorités gouvernementales sur l’exécution de la société Samir et l’élimination des réalisations historiques du premier gouvernement national après l’indépendance, qui Parmi ses décisions figurait la création de cette société au profit de l’État marocain et pour sécuriser l’énergie la souveraineté.
Le Front a déclaré dans un communiqué concernant ce mouvement de protestation planifié qu’il s’inscrivait dans le cadre des initiatives précédentes du Front afin de sauver la société Samir et de protéger les droits et intérêts qui lui sont liés, renouvelant cette fois sa protestation contre les prix et les profits énormes réalisés. par les propriétaires de carburant après la suppression des subventions et la libéralisation prévue des prix fin 2015. Et aussi l’insistance de ce qu’il a appelé le lobby qui contrôle les décisions politiques sur l’exécution de Samir.
Le Front a appelé les autorités compétentes à cesser de donner des justifications ténues face à l’hémorragie et à la perte de la richesse nationale, et a appelé à cet égard à la reprise urgente du stockage et du raffinage du pétrole à la raffinerie de Muhammadiyah et à la préservation de l’environnement financier, social et social. contributions au développement qu’il réalisait au profit de la ville de Muhammadiyah et de l’économie nationale en général.
Elle a souligné la nécessité de s’attaquer à la flambée des prix du carburant afin d’éviter un niveau élevé de tension sociale et une menace pour la stabilité et la paix sociale, tenant le gouvernement pour responsable d’avoir éludé et éludé sa responsabilité de sauver Samir de la fermeture et de la destruction, ignorant ainsi la des gains importants pour les industries de raffinage du pétrole qui ont été obtenus grâce aux travailleurs dans leurs différentes spécialités, qui aujourd’hui leurs énergies sont gaspillées et rendues vulnérables à l’appauvrissement.
Le Front avait appelé plus tôt, à la suite des déclarations du ministre des Finances concernant le refus des subventions aux carburants et La Samir, à organiser un débat direct pour savoir ce qu’il considérait comme la ferme responsabilité du gouvernement dans la recherche de solutions possibles pour faire face aux prix des carburants et reprendre la production de la société Samir, et même ouvrir une vaste enquête pour suivre toutes les personnes impliquées dans les pertes subies au Maroc à la suite de l’affaire de la société Las Samir, depuis sa privatisation jusqu’à ce qu’elles aient évité de trouver une issue qui la sauverait.

Lire aussi:  Le gouvernement marocain régularise le statut douanier des voitures particulières numérotées

< Fann Al Afani

Marrakech, 2022-06-21 19:11:50 (Maroc-Actu) –

Article précédentLa pièce « Connexion » est une absurdité symphonique qui dépouille notre conscience et notre existence, qui manque de boussole.
Article suivantLe documentaire « La carte postale » de la réalisatrice marocaine Asmaa Al-Madhir remporte le Grand Prix