Accueil Divertissements Le Festival du Film Euro-Africain Biznit..un rendez-vous culturel pour construire des ponts...

Le Festival du Film Euro-Africain Biznit..un rendez-vous culturel pour construire des ponts euro-africains à travers le septième art

96
0

Le Festival du film euro-africain, dont la troisième édition se tiendra à Tiznit du 21 au 23 octobre, est l’occasion de célébrer le cinéma euro-africain et d’échanger sur les enjeux communs entre les deux continents à travers l’art et la culture, qui constituent une porte d’entrée pour la diffusion les valeurs de dialogue, de tolérance et de réalisation de la paix dans le monde.
Le festival, qui est organisé sous le slogan « Nollywood, le modèle créatif de l’industrie cinématographique africaine », vise à souligner l’appartenance du Maroc à sa profondeur africaine et à construire des ponts de communication avec l’Europe à travers la culture et l’art, étant donné qu’il s’agit d’un date qui instaure cette communication euro-africaine à travers le septième art, qui est une fenêtre culturelle importante.
A cet égard, Said Bhahous, directeur du Festival du film euro-africain, a déclaré, dans un entretien à la MAP, que le message de cet événement reflète également l’orientation africaine du Maroc, qui est défendue par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et est s’incarne dans tous les aspects de la vie au Maroc, par la force des relations et des liens. Culturel, spirituel, politique et économique.
Bhous a souligné que ce forum culturel ouvrirait la voie à l’échange d’expériences et d’idées créatives dans le domaine du septième art entre les participants des continents africain et européen avec la perspective de produire des œuvres communes entre ces cultures riches dans plusieurs couleurs cinématographiques.
Il a ajouté que le programme de cette édition connaît la participation de 16 films de 13 pays, dont le Maroc, qui concourront dans la compétition officielle pour remporter quatre prix : « Meilleur Diagnostic », « Meilleur Scénario », « Meilleure Réalisation », puis le Grand Prix du festival.
Dans le même contexte, il a précisé qu’en parallèle de cette compétition, la direction du festival a décidé d’organiser une compétition régionale dans laquelle six films représentant six régions de la région Souss-Massa concourront, en vue de remporter le « Meilleur film du Souss -Région de Massa », comme un encouragement pour les jeunes talents émergents à créer et faire progresser le cinéma. au niveau régional.
Des ateliers de formation seront organisés pour les étudiants des établissements d’enseignement de la région dans le but de se familiariser avec les techniques et les règles de l’industrie dans le domaine du cinéma, ainsi que des séminaires intellectuels visant à faire découvrir le cinéma euro-africain et son histoire, ainsi que ainsi qu’un paragraphe spécial honorant un groupe de visages de films marocains, européens et africains.
Cette session se distingue de la précédente par sa tenue en présence après que la deuxième édition ait été en semi-présence-numérique, en raison des restrictions imposées par la pandémie de Covid 19, et de l’arrêt des activités culturelles, et du nombre de films participant à la la compétition officielle a été portée à 16 films, après que la participation à la version précédente ait été limitée. Seulement 11 films.
Cette année, le pays du Bénin a été choisi comme invité d’honneur de cette session, du fait que le festival a toujours choisi et mis à l’honneur le cinéma euro-africain, à chaque édition, comme cette année le choix a été fait d’honorer le Bénin cinéma, qui a marqué la scène cinématographique africaine depuis 1954 (film léger pour hommes).
Le public du festival aura rendez-vous avec la projection du long métrage (owo – lobe).

Lire aussi:  C'est la grande différence entre Vikings : Valhalla et Vikings, la série originale.

Hors compétition officielle, réalisé par le réalisateur béninois « Akodjo Akochai », c’est l’occasion pour les amateurs du septième art de se familiariser avec le cinéma de ce pays africain.

Marrakech, 2022-09-19 19:46:00 (Maroc-Actu) –

Article précédentLe Maroc signe un protocole d’accord avec le groupe Barcelo pour stimuler l’investissement privé dans le secteur du tourisme
Article suivantLa pression de la guerre en Ukraine augmente la dette mondiale