Accueil Economie Le Maroc signe un protocole d’accord avec le groupe Barcelo pour stimuler...

Le Maroc signe un protocole d’accord avec le groupe Barcelo pour stimuler l’investissement privé dans le secteur du tourisme

97
0

Jeudi dernier, à Tanger, un protocole d’accord a été signé entre le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Economie Sociale et Solidaire, le Ministère Délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des Politiques Publiques, et le Groupe Barceló, qui vise à stimuler investissements dans le secteur du tourisme.
La ministre du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Economie sociale et solidaire Fatima Zahra Amour, le ministre délégué chargé des Investissements, de la Convergence et de l’Evaluation des politiques publiques, Mohsen Jazouli, et le président du groupe Barcelo, Simon Pedro Barcelo Fadel, ont signé le protocole d’accord, par dont elle va acquérir plusieurs hôtels au Maroc et va les renouveler pour lui donner un nouveau souffle afin d’enrichir et de valoriser l’offre hôtelière dans le Royaume.
Fatima Zahra Amour a également inauguré l’hôtel Barcelo Tanger, qui a été construit dans un bâtiment historique datant de 1950, et a été rénové et modernisé pour offrir une expérience unique aux visiteurs.
Outre son emplacement stratégique face à la mer Méditerranée et sa proximité avec les principaux équipements et sites touristiques de la ville d’Al-Boughaz, le nouvel hôtel contribuera à augmenter la capacité hôtelière de Tanger-Asilah de 400 lits supplémentaires, portant le total capacité de la zone à 17 600 lits.
Dans une déclaration à la presse, Amour a confirmé que ce mémorandum vise à renforcer la présence du groupe Barceló au Maroc et à diversifier l’offre touristique à Tanger.
Le ministre a indiqué que l’hôtel « Barceló Tanger » d’une capacité de 400 lits portera la capacité totale de la région Tanger-Assila à 17 600 lits, notant que cet investissement vient accompagner les efforts consentis dans les infrastructures touristiques de la ville. , notamment la réhabilitation de la vieille ville, et le renforcement de l’attractivité de la ville pour la ville. Touristes étrangers et marocains.
Pour sa part, Mohsen Jazouli a indiqué que ce mémorandum signé avec un grand groupe espagnol, qui fait partie des principaux groupes hôteliers au Maroc et qui prévoit d’investir 500 millions de dirhams dans les années à venir, vise à encourager les investissements dans le domaine du tourisme, qui est un secteur essentiel de l’économie marocaine et confié à Sa Majesté le Roi Mohamed VI bénéficie d’un grand intérêt et suivi.
Al-Jazouli a souligné le rôle du secteur du tourisme comme moteur du développement socio-économique du Maroc, soulignant que la présence des grands opérateurs touristiques du Royaume, comme le groupe « Barceló », est essentielle, compte tenu de leur contribution à la création opportunités d’emploi.

Lire aussi:  Le taux de change du dirham s'améliore face à l'euro entre le 30 juin et le 6 juillet

De son côté, Barcelo Fadel a confirmé la volonté du groupe de contribuer au développement du tourisme à Tanger, soulignant que le groupe dispose désormais de six hôtels au Maroc à Casablanca, Fès, Marrakech, Agadir et Tanger. Après avoir constaté le soutien des autorités marocaines à ce projet, le président du groupe « Barceló » a réitéré l’engagement du groupe à renforcer ses investissements au Maroc et à contribuer efficacement à l’avancement du secteur touristique.
Quant à l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Ricardo Diez-Hochleitner, il s’est dit heureux d’assister à l’ouverture de l’hôtel du groupe « Barceló », qui est l’une des chaînes hôtelières les plus importantes non seulement en Espagne mais dans le monde entier, qui a une forte présence au Maroc, pays ami et voisin de l’Espagne, soulignant qu’il s’agit d’une étape importante qui célèbre le retour en force des investissements espagnols au Maroc.
Il a déclaré : « La présence d’une chaîne hôtelière espagnole à Tanger met en évidence le fait que nous sommes deux pays qui ont beaucoup à faire ensemble », notant que la présence des ministres à cette cérémonie est une preuve très claire de l’accueil particulier réservé aux Espagnols. investisseurs au Maroc.
Dans ce contexte, l’ambassadeur a appelé les investisseurs espagnols à profiter des opportunités d’affaires offertes par le Royaume, exprimant son espoir que les relations entre le Maroc et l’Espagne se développent davantage, dans le cadre d’un partenariat basé sur le principe du gagnant-gagnant pour le développement des deux pays et assurer la prospérité des deux peuples amis.
L’événement s’est déroulé en présence du wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mahdia, du président de la commune de Tanger, Mounir Limouri, du directeur général de l’Agence de développement régional du Nord, Mounir Al-Bouisfi, et de plusieurs responsables de la Groupe Barcelo.
A noter que dans le cadre de la feuille de route lancée par Mme Fatima Zahra Amour, sur laquelle les équipes du Ministère travaillent dans un cadre participatif avec les acteurs et professionnels du secteur, la ville de Tanger se voit accorder une grande importance en tant que destination touristique nationale en raison de son potentiel et de son rôle pivot dans la réalisation du développement territorial de la région Tanger-Tétouan Al Hoceima.
Et l’objectif du ministère reste d’accroître l’attractivité de Tanger dans de nombreux produits touristiques, notamment le tourisme urbain, le tourisme culturel et le tourisme d’affaires. L’hôtel Barcelo contribuera à élever le niveau des bâtiments et des espaces d’expositions et de conférences, offrant un espace capable d’accueillir 600 personnes.
Cet investissement, ajouté aux efforts consentis en matière d’infrastructures et de réhabilitation de la médina, contribue à renforcer l’attractivité touristique de Tanger.
A noter que la région de Tanger a connu une excellente saison estivale, puisque le nombre d’arrivées de l’étranger dans les établissements d’hébergement touristique classés a atteint 97 000 visiteurs entre juin et août 2022, soit un taux de croissance de 12% par rapport à la même période en 2019. La saison a marqué deux marchés sources pour les touristes durant cette période, à savoir la France en croissance de 33% et le Royaume-Uni en croissance de 48%. De plus, entre janvier et août 2022, cette destination a pu récupérer 75% des arrivées de l’étranger sur les établissements d’hébergement touristique classés, par rapport aux chiffres enregistrés en 2019. Sur le plan national, le Maroc a réalisé un bilan positif, puisque le nombre de touristes atteint 6,8 millions de touristes ont visité le pays depuis le début de cette année, soit 73% par rapport aux réalisations réalisées en 2019, malgré la fermeture des frontières durant les cinq premières semaines de 2022.

Lire aussi:  Hassan Abaqi: Le processus de transit 2022 sera caractérisé par la fluidité et la sécurité sanitaire

Marrakech, 2022-09-18 19:26:12 (Maroc-Actu) –

Article précédentLa 34ème édition du Festival International de Théâtre Universitaire de Casablanca.. le festival qui a su réaliser la rencontre et la communication entre la jeunesse du monde malgré les difficultés
Article suivantLe Festival du Film Euro-Africain Biznit..un rendez-vous culturel pour construire des ponts euro-africains à travers le septième art