Accueil Divertissements Le Festival du Film Universitaire de Kenitra dans sa douzième session

Le Festival du Film Universitaire de Kenitra dans sa douzième session

253
0

La douzième session du festival « Université du cinéma », organisé par l’Université nationale des ciné-clubs du Maroc, s’est récemment ouverte à Kenitra, en coopération avec le Kenitra Film Club.
La cérémonie d’ouverture de ce festival, organisé en partenariat avec l’Université Ibn Tofail et soutenu par le Centre du Cinéma Marocain, qui célèbre le réalisateur et scénariste Saad Chraibi dans son édition cette année, s’est déroulée en présence d’Ezzedine El Maidawi, Président de l’Université, et de plusieurs d’événements culturels et artistiques.
Al-Maidawi a déclaré dans un discours prononcé à l’occasion que le théâtre de l’Université Ibn Tufail, qui accueille cette manifestation, met en lumière la grande valeur que l’université attache à l’art sous toutes ses formes, soulignant que « cette université est la première au Maroc à créer une branche liée aux arts, avec l’ambition de faire de cette branche un institut. »
Il a ajouté que cette démonstration met en évidence que « l’art, à notre avis, n’est pas seulement un divertissement, mais une science qui se développe au sein du campus universitaire à travers un ensemble de programmes futurs ».
Pour sa part, le président de l’Université nationale des clubs cinématographiques du Maroc, Abdel Khaleq Belarbi, a souligné que le partenariat entre (Jawasim) et l’Université Ibn Tofail de Kénitra « a ouvert des horizons plus larges pour l’étude cinématographique et a accordé une grande attention au culturel, le travail artistique et scientifique et les aspects de l’innovation et de la diffusion de la culture et de son inculcation dans le cœur des étudiants. »
Belarbi a ajouté que ce partenariat ouvre également aux étudiants universitaires la possibilité d’être exposés aux activités de la société civile, et « est considéré comme un pionnier dans la création d’une communication continue avec les artistes et créateurs marocains et étrangers ».
De son côté, le directeur artistique du « Festival du film universitaire », Younes Tabbouz, a souligné le partenariat avec l’Université Ibn Tofail pour accueillir le festival dans sa session en cours, estimant que « l’association de l’université avec le cinéma est un lien académique et artistique, exhortant le formation de l’étudiant aux théories du cinéma, à son histoire et à son esthétique. »
Il a également mentionné que le programme de cette année de la « Cinematic University » offrira à l’étudiant un « environnement éducatif stimulant », à travers des ateliers pédagogiques qui l’aideront à découvrir ses talents créatifs et à améliorer sa performance artistique.
La cérémonie d’ouverture du festival a été marquée par l’hommage rendu à deux personnalités cinématographiques éminentes de la scène artistique nationale. L’affaire est liée au réalisateur, Saad Al-Sharabi, et à l’artiste capable, Naima Elias, en appréciation de leur parcours artistique et professionnel. A cette occasion, le film « Des femmes et des femmes » du célèbre réalisateur a été projeté.
Il est à noter que les activités de la douzième session du festival « Université du cinéma » se poursuivront jusqu’au dix décembre, et il se distingue par la compétition Mohamed El-Rikab pour le court métrage marocain, à laquelle participent dix films, à savoir « Au bord de la mer » de Mohamed El-Houry, et « Ashes » du réalisateur Mostafa. Faramati, « Blackness » de Bilal Al-Taweel, « A Road to Stone » d’Idris Al-Sawab, « La mère du clown » de Manal Ghawi, « Chat » de Dalal Al-Iraqi, « Sacrifice » d’Ayoub Al- Boudadi, et « Catacombs of Anger » de la réalisatrice Lina Arious, et « Once Again », réalisé par Lakhdar Hamdawi, et « Jeans », réalisé par Muhammad Al-Buhari.
Le réalisateur Younes Al-Rikab, fils de feu Muhammad Al-Rikab, préside le jury du concours Muhammad Al-Rikab, dont font partie l’actrice Hasnaa Momani, Hisham bin Al-Hashemi, chef du Département des arts et des médias de Université Ibn Tufail, Ezzeddin Keriran, membre du bureau universitaire, Jawasim, et Mustafa Kleiti. Membre du bureau du Kenitra Film Club.
Le programme du cours comprend également un programme artistique et culturel riche, y compris un atelier au profit des étudiants de l’Université Ibn Tofail et des membres des ciné-clubs, sur l’écriture de scénarios et la construction d’histoires, comment créer et préserver des moments forts dans le film pendant le montage, et un autre atelier portait sur l’apprentissage de la méthodologie de réflexion dans le processus de réalisation et de découpage du scénario et de ses conditions. Et faire des applications sur un scénario, ainsi qu’un atelier sur comment se préparer au tournage et à la réalisation d’un film de manière professionnelle.
Cette session verra également la signature de mes livres « Fragments d’une mémoire cinématographique » par le réalisateur Saad Sharaibi, et « Images de l’existence dans le cinéma et la philosophie » par l’écrivain et critique de cinéma, Mohamed Noureddine Avaya.

Lire aussi:  Bande-annonce de Puss in Boots : The Last Wish, le félin d'Antonio Banderas épuise leur vie

Marrakech, 2022-12-08 18:40:06 (Maroc-Actu) –

Article précédentLG récompensé par des dizaines de prix de l’innovation CES 2023
Article suivantSkoda lance sa voiture économique sur de nouveaux marchés