Accueil Economie Le gouvernement marocain étudie des scénarios pour accompagner les professionnels du transport...

Le gouvernement marocain étudie des scénarios pour accompagner les professionnels du transport après

323
0

Le gouvernement a attribué très discrètement la décision d’orienter les aides aux professionnels du transport, l’étude des scénarios y afférents étant limitée à la Présidence du Gouvernement et aux ministères des Finances et de l’Intérieur. Le ministère de l’Intérieur étudie trois scénarios possibles afin de télécharger cette décision.

Une source a ajouté que la décision est liée aux finances publiques, et il est naturel pour lui de prendre son temps dans la discussion et l’étude, à la recherche d’une formule pour fournir ce soutien, même si ce sera par des chèques, ou par des comptes bancaires de professionnels, notant par la même occasion que le gouvernement avançait dans cette discussion. En réponse aux interrogations suscitées par ce dossier dont le plus important porte sur la cible de l’accompagnement, la même source indique que le gouvernement étudie l’exigence de la décision d’organisation, c’est-à-dire que l’accompagnement concernera les professionnels disponibles sur le carte de conducteur professionnel, niant qu’elle aille au secteur non structuré.

Lire aussi:  Le gouvernement étudie la hausse des pensions des retraités du privé

Le gouvernement s’emploiera à décharger temporairement la décision de soutien direct en réponse à la situation actuelle, qui connaît une hausse des prix, à condition qu’elle s’arrête après sa stabilité, dans l’attente d’un traitement radical de ce problème, en proposant des alternatives telles que la création d’un système unifié record pour le secteur des transports. Et dans le cadre des mesures que le gouvernement entend délester. Pour contrer la hausse des prix des carburants, il a confirmé qu’il avait décidé d’accélérer l’approbation d’un projet de décret relatif au régime de base d’assurance maladie obligatoire pour les professionnels du transport titulaires d’une carte de conducteur professionnel.

Il est à noter que les professionnels du transport ont exigé, lors des réunions de dialogue social animées par le ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Abdel Jalil, un plafonnement de la marge bénéficiaire, difficilement téléchargeable compte tenu des fluctuations internationales des prix. Les professionnels des transports sont en grève depuis mardi, à la suite de quoi les collectivités territoriales et les services de sécurité ont pris les dispositions et mesures nécessaires pour assurer la libre circulation des personnes et des biens, tout en veillant à réagir avec fermeté et sévérité contre toute tentative d’atteinte à la sécurité et à l’ordre public. et les droits des non-grévistes et de l’obstruction Travailler avec cette pièce jointe.

Lire aussi:  En réponse aux sanctions occidentales, la Russie impose une interdiction de

Vous pourriez également être intéressé par :

Le gouvernement marocain précise les villes dans lesquelles les activités de culture et de production de cannabis peuvent être autorisées

Le gouvernement marocain étudie une loi relative aux armes à feu, leurs pièces et éléments

Marrakech, 2022-03-09 17:13:50 (Maroc-Actu) –

Article précédentLes industries alimentaires et pharmaceutiques au Maroc attirent des investissements de 1,7
Article suivantLe Front de sauvetage de la raffinerie Samir exige l’intervention des parlementaires pour reprendre